Economie
URL courte
3273
S'abonner

Le nouveau "gadget" de la marque à la pomme n'a pas impressionné les investisseurs.

Les actions du groupe informatique américain Apple ont dégringolé jeudi, au lendemain de la présentation par le géant d'un nouveau modèle d'iPhone.

Le nouveau "gadget" n'a pas impressionné les investisseurs.

Les titres d'Apple ont chuté de 2,3% à 105,82 dollars à la Bourse de New York. Une chute comparable avait eu lieu le 24 juin, lorsque les résultats du référendum sur le Brexit en Grande-Bretagne avaient provoqué des ventes fiévreuses à travers le monde.

La compagnie a présenté mercredi ses nouveaux iPhone 7 et iPhone 7 Plus, dont les livraisons débuteront le 16 septembre dans 25 pays.

Sur un marché des smartphones saturé, les ventes de l'iPhone reculent depuis deux trimestres consécutifs, creusant les recettes de la marque à la pomme.

Lire aussi:

Amazon dévoile l'iPhone 7 avant Apple
Quand Apple refuse un job dans sa boutique… à un des créateurs du MacBook
Quand Barbra Streisand a un problème d'ordi, elle appelle le patron d'Apple
En attendant iRéseau: Apple s’apprête à créer sa propre application sociale
Tags:
Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook