Ecoutez Radio Sputnik
    Un 500 M USD, la recette du succès de Pokémon Go

    Un 500 M USD, la recette du succès de Pokémon Go

    © AFP 2017 Kazuhiro Nogi
    Economie
    URL courte
    0 68417

    Pokémon Go a recueilli 500 millions de dollars en seulement deux mois, depuis la date de lancement du jeu.

    Les chasseurs de Pokémons débourseront un milliard de dollars d'ici à la fin de l'année 2016, en améliorant même le record de vitesse de collecte de l'argent des joueurs, stipule le rapport analytique de la compagnie App Annie.

    Candy Crush Saga, la 2e meilleure vente n'a atteint un niveau pareil qu'en 200 jours. D'autres têtes d'affiche, comme Clash of Clans et Puzzle&Dragons, ont accumulé un demi-milliard de dollars en 400 jours "seulement".

    Cependant, Niantic, le producteur de Pokémon Go, augmentera encore ses bénéfices, grâce à la diversification de projets conjoints. Par exemple, l'opérateur mobile japonais SoftBank Mobile a déjà signé un accord avec l'entreprise de jeu vidéo début septembre. Le partenariat fera multiplier le nombre de Pokéstops pour le ravitaillement en balles et de Pokémon Gyms pour les séances de jeu en équipe dans plus de 3.700 points de vente de la société japonaise. Avant, c'était au tour de la filiale japonaise de McDonald's d'entamer la coopération, en organisant les espaces Pokémon au sein de ses restos.

    Fin août, les analystes de la compagnie Apptopia ont pourtant enregistré une certaine baisse de la popularité du jeu en nombre de joueurs ainsi que du temps passé à jouer.

    Pokémon Go est un jeu vidéo qui est fondé sur la technologie de la réalité augmentée où les joueurs doivent explorer le monde réel. On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémon, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.

    L'application officielle Pokémon Go a vu le jour le 6 juillet dernier sans être commercialisée en Russie pour le moment. Un petit obstacle qui n'a guère empêché les fans russes de télécharger de multiples versions pirates du jeu.

    Lire aussi:

    Des villes françaises attirent des touristes avec le Pokébus et le Pokétrain
    Pokémon Go: "La réalité digitale, c’est notre avenir"
    Pokémon Go, nouvel allié de campagne de Clinton et Trump
    Tags:
    producteur, société, recette, jeu, application, Pokemon Go, Japon, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik