Ecoutez Radio Sputnik
    Dollars US

    Les investisseurs étrangers reprennent de l’appétit pour les emprunts russes

    © AFP 2019 Ernesto Benavides
    Economie
    URL courte
    49453

    Après deux années de récession, la Russie semble reprendre la voie de la stabilisation. La crédibilité du pays s’améliore et les investisseurs étrangers se lancent de nouveau à acheter des euro-obligations russes, constate un journaliste autrichien.

    Tout indique que la crédibilité de la Russie se renforce, le pays s'engageant à nouveau dans la voie de la stabilisation, ce qui explique la renaissance de l'intérêt des investisseurs étrangers pour les emprunts russes, écrit le journaliste autrichien Eduard Steiner dans son article pour Die Presse.

    L'auteur souligne que la Russie a de grandes possibilités en la matière, la somme de ses engagements financiers face à ses créanciers extérieurs étant insignifiante par rapport à son PIB.

    Comme l'indique Die Presse, le pays vient de contracter un deuxième emprunt pour 1,25 milliard de dollars. Au début de l'année, la Russie a emprunté sur le marché des capitaux 1,75 milliard de dollars.

    « Ainsi, le pays a réussi à ne pas dépasser la limite annuelle des emprunts extérieurs (3 mds USD) », explique M. Steiner, ajoutant que cette année la Russie envisage en outre pour la première fois d'émettre des euro-obligations en yuans.

    C'est ce qu'a notamment déclaré Konstantin Vychkovski, chef de département de la dette au ministère russe des Finances.

    « Il est évident que l'attitude à l'égard de la Russie s'est notablement améliorée. Aussi, son dernier emprunt a-t-il été très sollicité. La demande d'euro-obligations russes a dépassé 7,5 milliards de dollars. Quelque 200 investisseurs se sont inscrits sur la liste », a relevé le journaliste.

    Et de préciser que la plupart des titres (53 %) avaient été achetés par des Américains.

    Néanmoins, en mai dernier, à la déclaration du ministère russe des Finances relative à la nouvelle émission d'euro-obligations, le département d'État américain avait mis en garde les investisseurs contre les « risques économiques » et les effets « pour la réputation » en cas d'achat de ces titres russes.

    En 2017, le gouvernement russe envisage d'emprunter trois milliards de dollars sur le marché international des capitaux.

    Lire aussi:

    La Vneshekonombank voudrait investir l'argent des retraites dans l'achat d'euro-obligations russes
    RosBR projette de nouveaux emprunts pour encourager les PME russes
    La Russie prête à acheter à Kiev pour 2 mds USD d'euro-obligations
    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Tags:
    investisseur, emprunts, euro-obligations, ministère russe des Finances, Die Presse, Konstantin Vychkovski, Eduard Steiner, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik