Economie
URL courte
10188
S'abonner

Les fonctionnaires perdront 11 jours de salaire une fois que celui-ci sera aligné sur le calendrier Grégorien solaire plutôt que sur le calendrier Hijri lunaire.

L'Arabie Saoudite a opté pour le calendrier grégorien « occidental ». Cette initiative, qui peut paraître curieuse, fait partie d'une nouvelle réforme financière qui vise à réduire les coûts budgétaires.

Jusqu'ici, le Royaume utilisait le calendrier Hijri lunaire, mis en place en 1932, mais les autorités du pays ont décidé de passer au calendrier grégorien solaire afin d'opérer une baisse du salaire des personnels du secteur public à partir du 1er octobre.

Le calendrier lunaire islamique est composé de 12 mois, chaque mois comprend 29 ou 30 jours en fonction de la position de la Lune. C'est pourquoi l'année dure habituellement 354 jours, soit 11 jours de moins que son équivalent occidental.

Le changement signifie que les fonctionnaires vont travailler 11 jours plus sans toucher davantage, ce qui permet d'aligner les salaires du secteur public sur ceux du secteur privé, informe Gulf News.

Ce changement est l'une de nombreuses mesures visant à réduire les dépenses publiques annoncées par le Royaume, l'un des leaders pétroliers mondiaux, suite aux réunions hebdomadaires du cabinet présidé par le roi Salman Bin Abdul Aziz.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Arabie saoudite-USA: la guerre du pétrole n'aura pas lieu
Production de pétrole: la Russie devance l'Arabie saoudite
L'Arabie saoudite espère un pétrole à 50 USD le baril
L'Arabie saoudite ferme ses ports au pétrole iranien
Tags:
Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, calendrier, économie, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook