Economie
URL courte
17252
S'abonner

La société américaine spécialisée dans l'analyse financière d'entreprises commerciales et d'organes gouvernementaux Moody's a fait un bon pronostic sur la stabilité du système bancaire russe en 2017.

Les experts de la société d'analyse Moody's prévoient une baisse de 1 % du PIB de la Russie en 2016 sur fond de nouveau redressement de l'économie russe en 2017.

« Une relance de l'économie russe, relativement lente, et une stabilisation des paramètres macroéconomiques maintiendront l'environnement opérationnel des banques russes. Ainsi, nous nous attendons à une hausse de la rentabilité et à une sauvegarde des capitaux au sein de son système bancaire », soulignent les analystes.

Rappelons également que grâce aux restrictions imposées par certains pays occidentaux, la Russie a réussi à réduire considérablement les coûts de production du pétrole.

La Russie a notamment enregistré une baisse de 30 %, les compagnies opérant en mer du Nord de 20 %, alors que le Canada et la Chine ont réduit le coût de la production de l'or noir de 18 % et de 9 % respectivement. La rapide dévalorisation du rouble provoquée par la chute des prix pétroliers et les restrictions occidentales imposées à la Russie ont rendu la production moins chère. Comme le pétrole est vendu en dollars, l'affaiblissement de la monnaie nationale russe a été profitable à l'industrie des hydrocarbures.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Russie: la BM s'attend à une baisse du PIB de 2,9% en 2015
Russie: le PIB pourrait chuter de 4% en 2015 (ex-ministre)
Russie: le PIB en hausse (ministère)
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Tags:
redressement économique, PIB, économie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook