Economie
URL courte
Accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) (37)
15281
S'abonner

L'incapacité des régions belges à trouver une entente concernant le traité de libre-échange entre Canadiens et Européens (Ceta) a fait capoter le sommet Canada-UE prévu jeudi à Bruxelles.

Après l'échec d'une énième réunion de concertation entre les représentants des différentes régions et communautés linguistiques de Belgique, le sommet européen qui devait se tenir jeudi à Bruxelles pour signer l'accord de libre-échange entre l'Union Européenne et le Canada (Ceta) « est annulé », a-t-on appris de source européenne.

« Le sommet d'aujourd'hui est annulé. Pour l'instant, aucune nouvelle date n'est fixée », a affirmé cette source à l'AFP.

Avant cet échec, le porte-parole de Justin Trudeau avait averti que le premier ministre canadien ne se déplacerait pas à Bruxelles « s'il n'y a pas d'accord ».

Depuis plusieurs jours, le gouvernement fédéral belge tente en vain de convaincre la région francophone de Wallonie, la région de Bruxelles-Capitale et la « Communauté française » de revenir sur leur veto, qui bloque la signature du Ceta par la Belgique et, en conséquence, par l'Union toute entière.

En réalité, les Belges ne sont pas les seuls à bloquer l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada. De nombreux Français n'en veulent pas non plus.

« C'est vers une uniformisation du monde qui est en marche avec cela, c'est la fin de la possibilité de décider de nos choix de société et donc indirectement c'est une attaque contre la démocratie et l'identité des peuples. On est radicalement contre ce traité qui est en fait le reflet de la mondialisation économique poussée à l'extrême : on efface les nations et la démocratie n'étant possible qu'au sein des nations, la démocratie elle-même finit par être effacée », a déclaré à Sputnik  l'économiste au sein du cabinet de Marine Le Pen, Philippe Murer.

Selon lui, bien que la vague mondialiste monte depuis très longtemps, les Français restent opposés au protectionnisme.

« 70% des Français voulaient du protectionnisme au niveau européen ou au niveau national et on voyait aussi que c'était vrai en Allemagne, en Angleterre mais aussi en Italie. Donc on voit que ça fait longtemps que le peuple pense ça mais que les élites agissent exactement à l'inverse ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) (37)

Lire aussi:

Le sommet UE-Canada sera-t-il reporté en raison du CETA?
La Wallonie résiste encore et toujours au CETA
Les Espagnols se mobilisent contre le Ceta et le TTIP
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et une centaine de blessés - images
Tags:
annulation, CETA/AECG, Philippe Murer, Justin Trudeau, France, Canada, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook