Economie
URL courte
23691
S'abonner

Après l'introduction des sanctions occidentales et des mesures de rétorsion de la part de Moscou, la Russie se montre de plus en plus intéressée par le développement de sa production nationale. C’est pourquoi les vignerons affluent vers la Crimée, où il devient plus simple de légaliser la production des vins.

La viniculture a refleuri en Crimée  : la région ne manque pas d'investisseurs grâce à des conditions favorables et appropriées au développement de la viticulture, écrit le Financial Times.

«  Je ne connais pas d'autre région ayant une telle diversité de conditions sur un si petit territoire  », indique le vigneron criméen, Oleg Répine.

Ainsi, dans la région de Sébastopol, les sols sont argileux, le territoire est montagnard et les précipitations sont modérées, ce qui constitue des conditions idéales pour la production des vins fins exquis, indique le Financial Times, citant des vignerons locaux.

«  La nouvelle vague  » de vignerons en Crimée croit en son avenir. Selon Oleg Répine, «  le vin est dessus au-dessus de toute politique».

« Le monde attend toujours quelque chose de nouveau, et qu'ici toute une nouvelle région est née », indique le propriétaire de la cave Alma Valley.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les députés français visitent une cave en Crimée
A Moscou, Depardieu se voit offrir des vins de Crimée
Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Tags:
vignoble, vin, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook