Economie
URL courte
4123
S'abonner

Les pays hors Opep ont conclu un accord avec les membres de l'Organisation visant à réduire leur production de pétrole. La réalisation de cet accord se déroulera, entre autres, sous la surveillance de la Russie.

Les pays ne faisant pas partie de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se sont mis d'accord avec l'organisation sur une réduction de production de pétrole de 612 000 barils par jour, a annoncé le ministère nigérian du Pétrole.

La Russie et l'Oman feront partie du comité chargé de surveiller la réalisation de cet accord. L'Algérie, le Koweït et le Venezuela y représenteront l'Opep, relate l'agence Bloomberg.

Les pays membres de l'Opep mènent des négociations avec les pays ne faisant pas partie de cette organisation portant sur une réduction commune de l'extraction de pétrole. Auparavant, le ministre russe de l'Énergie Alexandre Novak a déclaré attendre la signature d'un accord à l'issue de la rencontre. Son homologue saoudien Khaled Al-Faleh a précisé que l'accord entre l'Opep et les pays non membres était prêt et qu'il ne restait que quelques formalités à remplir.

Le 30 novembre, les pays de l'Opep ont pris la décision de diminuer la production de pétrole de 1,2 millions de barils par jour à partir du 1er janvier 2017 pour atteindre 32,5 millions de barils. L'Opep souhaitait que les pays non membres diminuent leur production de 600 000 barils par jour.

Des perturbations sur le marché de l'or noir ont eu pour conséquence la chute des cours du brut de 115 dollars par baril en juin 2014 à moins de 30 dollars par baril en janvier 2016, exposant de nombreux producteurs de pétrole à des difficultés financières.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’OPEP veut réduire l’extraction de pétrole de 1,2 M barils/jour, les prix du brut montent
Le pétrole de schiste américain: un danger pour l'Opep
La production pétrolière bat des records avant la réunion de l'Opep
Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Tags:
production, pétrole, OPEP, Alexandre Novak, Oman, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook