Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing 777

    Iran Air signe l'achat de 80 avions avec Boeing

    © Flickr/ BriYYZ
    Economie
    URL courte
    10716
    S'abonner

    Suite à un accord entre l'Iran Air et Boeing, l'aviation civile iranienne obtiendra 50 000 sièges d'ici dix ans.

    La compagnie nationale Iran Air et l'avionneur américain Boeing ont signé dimanche à Téhéran un contrat pour l'achat de 80 appareils.

    « Cinquante avions sont des 737, et 30 autres des long-courriers 777 seront livrés à Iran Air sur une période de 10 ans », a indiqué le PDG de l'Iran Air, Farhad Parvaresh cité par l'agence de presse officielle iranienne Irna.

    Selon l'agence Irna, la signature de ce contrat s'est faite en présence du ministre iranien des Transports, Abbas Akhoundi, qui a souligné que l'acquisition de ces nouveaux avions permettrait d'ajouter « 50 000 sièges » à la flotte iranienne.

    La valeur du contrat qui va permettre le renouvellement de la flotte vieillissante d'Iran Air, est de 16,6 milliards de dollars (15,7 milliards d'euros).

    En septembre, Boeing et son concurrent européen Airbus avaient obtenu le feu vert des États-Unis pour vendre des avions neufs à l'Iran.

    Après plusieurs mois de négociations, la signature de ce contrat intervient au moment du renouvellement, à Washington, de sanctions américaines pour une période de 10 ans, voté par la Chambre des représentants et le Sénat, dans l'attente de l'approbation par le président sortant Barack Obama.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Sanctions US contre l'Iran: l'effet boomerang
    Iran: les USA tireront profit de l’accord sur le nucléaire
    Tags:
    achat, Boeing, Iran Air, Farhad Parvarash, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik