Ecoutez Radio Sputnik
    HSBC

    Conséquences du Brexit: HSBC pourrait déplacer ses activités en France ou en Irlande

    © REUTERS/ Arnd Wiegmann
    Economie
    URL courte
    5130547

    La décision du Royaume-Uni de quitter l'UE, prise lors du référendum du 23 juin 2016, a créé bien des incertitudes pour le secteur bancaire. Ainsi, appréhendant le Brexit, la banque britannique HSBC envisage de reprendre ses billes à Londres.

    Le président de la banque britannique HSBC Douglas Flint a récemment annoncé qu'il pourrait transférer certaines de ses activités de Londres vers l'Europe continentale, et ce, avant même que le Brexit ne soit effectif, par mesure de prévention.

    La sortie britannique risque de priver les institutions basées à Londres de leur accès au marché unique européen, c'est pourquoi la HSBC doit prendre des actions préventives afin d'assurer à ses clients qu'ils puissent continuer de recevoir les services que nous leur proposons aujourd'hui, a déclaré M. Flint devant la commission du Trésor du parlement britannique.

    « Cela nécessiterait de déplacer des activités (…) vers la France, l'Irlande, les Pays-Bas ou tout autre endroit en Europe où nous opérons », a-t-il indiqué.

    Quant aux problèmes avec les emplois, M. Flint a déjà évoqué au lendemain du référendum de fin juin la possibilité de déplacer un millier de personnes à Paris, si nécessaire.

    Non seulement les plus grandes banques britanniques se préparent à déménager hors du Royaume-Uni au cours des premiers mois de 2017, la grande banque américaine Goldman Sachs, qui a d'importantes activités dans le centre financier de Londres, se prépare à la sortie programmée du Royaume-Uni de l'Union européenne en créant des ponts supplémentaires avec l'Europe. Elle entend transférer une partie de ses actifs en Allemagne.

    La majorité des Britanniques ont voté pour la sortie de l'UE lors du référendum du 23 juin.

    Le 2 octobre, la première ministre britannique Theresa May a signalé que le Royaume-Uni appliquerait l'article 50 du Traité de Lisbonne, afin de déclencher la procédure du retrait de l'Union européenne avant fin mars 2017.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La banque d'Angleterre dépense 100.000 livres pour une soirée après le Brexit
    Tags:
    activités, Brexit, Goldman Sachs Group Inc, HSBC, Londres, Irlande, France, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    Afficher les nouveaux commentaires (0)