Ecoutez Radio Sputnik
    Dollars US

    Financial Times: Trump ramène les investisseurs étrangers en Russie

    © AFP 2019 Ernesto Benavides
    Economie
    URL courte
    14794
    S'abonner

    Les positions adoptées par le nouveau président américain à l'égard de Moscou ont contribué à faire revenir les investissements étrangers en Russie, estime le Financial Times.

    Les déclarations de Donald Trump, qui est disposé à s'entendre avec son homologue russe Vladimir Poutine, sont perçues comme un signe de la baisse des risques géopolitiques qui pesaient sur la Russie, indique le Financial Times. Dans ce contexte, le marché russe devient plus attractif aux yeux des investisseurs étrangers après deux années marquées par un faible intérêt envers les titres et les obligations russes.

    Parmi d'autres facteurs qui favorisent le retour des investisseurs en Russie figurent la stabilisation des prix du pétrole, la consolidation du marché boursier russe et les signes de reprise manifestés par l'économie nationale. De nombreux fonds européens ont augmenté leurs investissements en Russie au cours des 18 derniers mois dans l'espoir de faire des bénéfices une fois que la situation se sera améliorée, souligne le journal britannique.

    De plus, en janvier dernier, l'agence de notation financière Moody's a tablé sur une hausse du PIB russe de 1 % au terme de l'année 2017 après deux années consécutives de déclin. Cependant, les investisseurs étrangers sont préoccupés par les risques qui entourent la Russie sur fond de crises ukrainienne et syrienne, reconnaît le Financial Times tout en rappelant qu'un groupe de sénateurs américains vient de proposer d'introduire de nouvelles sanctions à l'encontre de Moscou.

    Bien que certains spécialistes estiment que toute baisse des cours pétroliers torpillerait la croissance économique en Russie, d'autres sont persuadés que de bonnes perspectives s'ouvrent devant Moscou en raison notamment de la désignation de Rex Tillerson au poste de secrétaire d'État américain. Ancien PDG du géant pétrolier ExxonMobil, ce diplomate est souvent considéré comme « un ami de Moscou », ce qui laisse espérer la prochaine levée des sanctions antirusses.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump espère s'entendre avec Poutine et combattre Daech conjointement avec la Russie
    Trump: «Pas de bouton de redémarrage avec la Russie. Soit on s’entend, soit pas»
    Donald Trump ne voit aucun sens à une confrontation avec la Russie
    Tags:
    relations, PIB, investissements, sanctions, Moody's, Rex Tillerson, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik