Economie
URL courte
3303
S'abonner

Dans le cadre de la conférence énergétique CERAWeek, le ministre russe de l’Énergie a pointé la nécessité de poursuivre et de développer la coopération avec l’OPEP, tout en soulignant que son pays n’était pas encore prêt à y adhérer. Le secrétaire général de l’organisation a pour sa part déclaré que la Russie méritait d’y adhérer automatiquement.

Bien que la Russie ne souhaite pas pour le moment adhérer à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), elle mérite d'y être admise de manière automatique, a déclaré le secrétaire général de l'organisation Mohammed Barkindo lors de la conférence énergétique CERAWeek qui se déroule à Huston.

Ainsi il a réagi aux propos du ministre russe de l'Énergie qui avait plus tôt déclaré que la Russie n'était pas prête à adhérer à l'organisation, tout en soulignant la nécessité de développer la coopération avec l'OPEP.

« C'est toujours agréable d'écouter Alexandre Novak, je suis toujours d'accord avec lui, sauf sur un point qui est l'adhésion à l'OPEP. Je lui ai dit par la suite qu'à mon avis ils méritaient une adhésion automatique », a-t-il déclaré, avant d'ajouter que le ministre russe avait réagi avec un sourire qui lui était propre.

Le secrétaire général a par la suite ajouté que le discours du ministre russe était très équilibré et pragmatique. « Ils ne veulent pas adhérer, mais coopèrent avec l'OPEP et la soutiennent. À mon avis c'est suffisant. Pour le moment », a-t-il conclu.

Lors d'une rencontre qui s'est tenue le 30 novembre dernier, les pays de l'OPEP se sont mis d'accord pour réduire leur production pétrolière de 1,2 million de barils/jour jusqu'à 32,5 millions de barils/jour. De plus, l'accord qui engage les pays hors OPEP oblige ses participants à réduire la production de 558 000 barils/jour. La Russie s'est engagée à réduire la production de 300 000 barils/jour.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Pétrole: l’Iran augmentera l’extraction en dépit de l’accord avec l’Opep
L’Iran, premier gagnant des accords de l’Opep
Comment un appel nocturne de la Russie a sauvé l’accord de l’Opep
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Tags:
coopération, adhésion, OPEP, Mohammed Barkindo, Alexandre Novak, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook