Economie
URL courte
3112
S'abonner

Parallèlement à l'internationalisation du yuan, la Chine ouvre progressivement son marché des obligations aux investisseurs étrangers.

La Chine ouvre toujours davantage son marché des obligations aux investisseurs étrangers de manière progressive et parallèlement à l'internationalisation du RMB (« yuan renminbi »), selon les responsables de la banque centrale chinoise.

« Le marché des obligations chinois a toujours été ouvert aux investisseurs étrangers, et les progrès réalisés l'année dernière dans l'internationalisation du RMB ont particulièrement stimulé l'intérêt des investisseurs étrangers », a notamment déclaré le gouverneur de la Banque centrale, Zhou Xiaochuan, lors d'une conférence de presse à Pékin.

Et de citer l'inclusion du RMB dans le panier de devises des droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international (FMI) l'année dernière.

« Jusqu'à présent, environ 400 investisseurs institutionnels étrangers détiennent des obligations pour plus de 800 milliards de yuans (108 mds EUR, ndlr) sur le marché chinois soutenu par les politiques de la banque centrale », a précisé pour sa part Pan Gongsheng, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine.

Et d'ajouter que les gouvernements, institutions et entreprises étrangers avaient émis plus de 60 milliards de yuans d'obligations, soit des « obligations panda », en Chine fin 2016.

Le Conseil exécutif du FMI a approuvé l'inclusion du yuan dans le panier de DTS, vu le rôle déterminant de l'économie chinoise dans le monde contemporain.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le yuan veut s'imposer sur le marché monétaire mondial
Le yuan chinois reconnu monnaie de réserve par le FMI
Pékin accuse Soros d'avoir déclaré la guerre au yuan
Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Tags:
investisseurs, obligations, yuan, Banque de Chine, Fonds monétaire international (FMI), Pan Gongsheng, Zhou Xiaochuan, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook