Ecoutez Radio Sputnik
    La mer de Chine méridionale

    Révolution énergétique ou projet médiatique? La Chine exploite la «glace combustible»

    © AP Photo / Xinhua, Wang Cunfu, File
    Economie
    URL courte
    172
    S'abonner

    Pékin a lancé l’extraction de gaz à partir des structures formées par les hydrates de méthane, plus connues sous le nom de «glace combustible». S’agit-il d’une véritable révolution énergétique ou d’un simple buzz médiatique? L’expert énergétique russe Igor Iouchkov évoque le sujet dans une interview accordée à Sputnik.

    Les médias chinois ont annoncé que l'exploitation des hydrates de gaz baptisés «glace combustible» a été lancée par Pékin en mai dernier dans la région de la mer de Chine méridionale, aux environs de la bouche de la rivière Zhujiang, la quantité extraite dépassant les estimations. En Chine, ce projet est qualifié de percée historique ouvrant une nouvelle ère dans le domaine de la production énergétique mondiale.

    Est-ce une évaluation réaliste? Interviewé par Sputnik, l'analyste du Fonds pour la sécurité énergétique nationale Igor Iouchkov estime que le début de l'exploitation des hydrates de gaz pourrait constituer une avancée technologique de la Chine dans un secteur précis, mais il ne s'agit pas d'une percée historique dans le domaine énergétique.

    «La Chine annonce victorieusement le début de l'extraction de la "glace combustible", mais passe sous silence son prix. Il est évident que cela pose des questions, car la question du coût de la matière première extraite est essentielle. C'est le prix et rien d'autre qui permettra d'évaluer l'efficacité commerciale de la technologie chinoise et par extension les perspectives de l'extraction de la "glace combustible" en général», signale le spécialiste.

    Selon l'expert, Pékin comprend qu'une révolution technologique dans le domaine des hydrates de gaz aurait davantage d'influence sur l'énergétique mondiale que la production du gaz de schiste. L'analyste propose deux explications au message paru dans les médias: premièrement, une telle nouvelle est compatible avec la politique des autorités chinoises actuelles, et deuxièmement, Pékin est préoccupé par les prix du gaz à l'étranger.

    Lire aussi:

    La Chine accuse l’Australie d’espionnage
    Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine
    La Chine sanctionne la compagnie aérienne Emirates
    Tags:
    gaz, matières premières, énergie, Mer de Chine méridionale, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik