Ecoutez Radio Sputnik
    L'argent

    Comment le fabricant des smartphones les plus chers au monde a fait faillite

    © AP Photo / Vahid Salemi
    Economie
    URL courte
    14532

    La marque Vertu, longtemps associée au luxe, perd de sa superbe: après une tentative infructueuse pour restructurer son énorme dette de 160 millions de dollars, le fabricant des smartphones les plus chers du monde se retrouve au bord de la catastrophe financière.

    Synonyme de luxe et de réussite économique, la marque Vertu commercialisait ses smartphones à des prix allant de 10.000 à 40.000 dollars (de 8.500 à 34.000 euros). Selon de grands titres de la presse économique britanniques, le fabricant des smartphones les plus chers du monde se trouve au bord de la faillite. La dette de Vertu s'élève à 160 millions de dollars (137 millions d'euros).

    La société a essayé de restructurer sa dette, en vain. Ainsi, actuellement, le monde des affaires est le témoin d'une histoire qui reflète les changements qualitatifs sur le marché des appareils électroniques: le contenu est devenu plus important que la forme.

    L'idée de Vertu était de créer un portable qui aurait l'aspect d'une pièce de joaillerie et qui montrerait à tout le monde le haut niveau social de son propriétaire. Ce fabricant utilisait des matériels luxueux pour le finissage, tels que le cuir, l'or, le titane et le platine, proposait des écrans en saphir et décorait ses appareils de pierres précieuses.

    Des concurrents plus progressifs, tels que Samsung et Apple, étaient en train de conquérir les marchés, et Vertu n'a pas réussi à proposer à ses clients quelque chose de vraiment nouveau.

    «Toute l'histoire de Vertu peut être décrite comme "avant et après l'iPhone". Lorsque ce dernier a connu un essor rapide, les signes extérieurs de richesse ont perdu de leur importance au profit du confort d'utilisation. C'est pourquoi les téléphones Vertu avec leurs écrans en saphir sont devenus de plus en plus insensés et ont connu de moins en moins de succès», déclarent les spécialistes du site TechCrunch.

    Selon le journal britannique The Daily Telegraph, en mars dernier, Vertu a été racheté par la société chypriote Baferton appartenant à l'homme d'affaires turc Hakan Uzan. Actuellement, le nouveau propriétaire a l'intention de délocaliser la fabrication des téléphones Vertu en Chine et de lancer la ventes des appareils assemblés en Chine à la fin de cette année. Ainsi, il s'agirait alors d'un smartphone de deuxième ou troisième catégorie.

    Lire aussi:

    C'est officiel: Samsung, Google et d’autres smartphones Android neufs infestés de virus
    Israël: des smartphones de soldats piratés par des «jeunes filles» du Hamas
    Samsung perd 20 mds EUR après des explosions de smartphones
    Bientôt des smartphones munis d'odorat?
    L'Arménie met en vente ses smartphones
    Tags:
    marchés, smartphone, technologies, Europe, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik