Ecoutez Radio Sputnik
    Nord stream

    S&P: les nouvelles sanctions US augmentent les risques sur le marché européen du gaz

    © AP Photo / FRANK HORMANN
    Economie
    URL courte
    15118

    Le durcissement des sanctions antirusses par Washington n’est pas sans créer de nouveaux risques sur le marché européen du gaz, met en garde l'agence de notation S&P Global Ratings, qui évoque de possibles hausses des prix et des perturbations dans la livraison.

    Près d'une semaine après l'adoption d'un nouveau paquet de sanctions américaines, l'agence de notation S&P Global Ratings met en garde: la démarche risque de se faire ressentir jusqu'en Europe.

    «La récente loi américaine qui fixe de nouvelles sanctions contre la Russie augmente considérablement l'instabilité sur les marchés européens du gaz», affirme l'agence.

    «S&P estime à présent qu'au cas où les nouvelles sanctions pousseraient Gazprom à autofinancer la construction de nouveaux gazoducs, la société pourrait neutraliser les effets financiers sans nuire à sa crédibilité», poursuit S&P.

    En revanche, au cas où les sanctions provoqueraient d'importants retards ou la suspension de la construction de nouveaux gazoducs, ceci risquerait d'entraîner la hausse des prix du gaz, mettre en péril la livraison du gaz en provenance de Russie et augmenter la charge imposée aux réservoirs de stockage de gaz, estime l'agence.

    «On voit encore mal la façon dont les sanctions seront mises en œuvre. Pourtant nous ne prévoyons pas de conséquences matérielles pour le fonctionnement et le développement du système gazier en Europe car cette issue contrarierait les intérêts de nombreux acteurs importants du marché européen», indique-t-elle.

    Mercredi 2 août, le Président américain Donald Trump a signé la loi sur les nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord, adoptée par le Congrès américain. Le Congrès avait recueilli le nombre de voix suffisant pour éviter le possible veto du Président, et Donald Trump était contraint de signer le document. Le service de presse de la Maison-Blanche a diffusé deux déclarations dans lesquelles le Président a critiqué la loi et a expliqué pourquoi il l'avait tout de même signée.

    Le document permet notamment au Président d'imposer les sanctions aux personnes investissant dans la construction des gazoducs russes d'exportation une somme de plus de cinq millions de dollars par an ou d'un million de dollars en une seule fois. La loi indique en outre que les États-Unis poursuivront leur opposition au projet de gazoduc Nord stream 2 entre la Russie et l'Allemagne.

    Lire aussi:

    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Des Gilets jaunes aspergés d’eau bleue à Paris, un moyen de «marquage»? (images)
    Une photo de Sputnik prise à Notre-Dame cause une avalanche internationale de fake news
    Tags:
    gazoduc, gaz, sanctions, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik