Ecoutez Radio Sputnik
    Dollars

    L’économie russe a tendance à «se dédollariser»

    © Sputnik. Mihail Kutuzov
    Economie
    URL courte
    964813890

    Dans la conjoncture politique actuelle, l’économie russe évoluerait progressivement vers une «dédollarisation», ce qui constituerait à la longue un signe positif de croissance durable.

    De nos jours, l'économie russe a tendance à «se dédollariser» progressivement et à renoncer aux prêts en devises étrangères, affirme le ministre russe du Développement économique, Maxime Orechkine.

    «Nous avons récemment eu une longue discussion avec la Banque centrale de Russie. Selon elle, l'économie russe a tendance à se dédollariser et la Banque a déjà adopté quelques mesures très importantes en vue de réduire le nombre de prêts en devises étrangères», a souligné le ministre.

    À son avis, la tendance à renforcer le rôle du rouble devrait être «entièrement soutenue» à l'échelle du pays, compte tenu des risques liés aux devises étrangères.

    Prenant acte des nouvelles sanctions imposées par Washington, Moscou cherche à devenir moins dépendante des systèmes de paiement américains et du dollar en tant que devise de compte, avait auparavant affirmé le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, dans un entretien accordé au magazine russe Mejdounarodnaïa Jizn («Vie internationale»):

    «Bien sûr, nous sommes en train d'accélérer notre travail lié à la substitution des importations, à la réduction de la dépendance des systèmes de paiement américains, du dollar comme monnaie de compte, etc. Actuellement, cela devient une nécessité», avait expliqué le vice-ministre.

    Lire aussi:

    L'économie allemande perd des milliards d'euros à cause des sanctions antirusses
    Sanctions antirusses US: toute l'économie allemande risque d'être touchée
    Corée du Nord: Moscou ouvert aux sanctions visant le programme nucléaire et non l'économie
    Après la pluie, le beau temps: l’économie russe sort finalement de la crise
    SPIEF: l’économie globale en quête d’un nouveau point d’équilibre
    Tags:
    rouble, dollar US, économie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik