Ecoutez Radio Sputnik
    yuan

    Les États-Unis bloquent les fonds de commerce de cinq entreprises chinoises

    © AFP 2017 STR
    Economie
    URL courte
    222759233

    Sur fond de tensions accrues autour de la péninsule coréenne, Washington a pris la décision de bloquer l’activité de cinq entreprises chinoises afin d’accentuer la pression sur Pékin qui, selon la Maison-Blanche, ne fait pas assez pour empêcher la réalisation du programme nucléaire de Pyongyang.

    Souhaitant mettre la pression sur Pékin afin de le pousser à agir contre le programme nucléaire nord-coréen, Washington a pris la décision de suspendre l'activité de cinq entreprises chinoises, dont le géant industriel Dandong Zhicheng, accusées de faire du commerce avec Pyongyang, a relaté le quotidien américain The Wall Street Journal.

    Le parquet général a, par ailleurs, reçu en mai un mandat l'autorisant à bloquer temporairement les fonds de commerces de ces entreprises.

    Toujours selon ce journal, certaines banques américaines effectuant des virements financiers pour le compte des cinq entreprises chinoises ont déjà présenté au parquet des rapports les concernant. Ces documents devraient permettre aux autorités fédérales des États-Unis de bloquer à titre permanent les fonds de commerce des entreprises concernées, augmentant ainsi encore plus la pression sur Pékin.

    Cette décision survient alors que les relations entre Washington et Pékin connaissent une période de crise depuis que le Président américain Donald Trump a annoncé sa décision d'ouvrir une enquête suite aux allégations selon lesquelles la Chine aurait violé le droit de la propriété intellectuelle américaine.

    La tension s'est fortement accrue sur la péninsule coréenne ces dernières semaines après les tests réussis — mais interdits par la communauté internationale — de deux missiles balistiques intercontinentaux nord-coréens capables selon des experts de frapper la côte ouest des États-Unis. Donald Trump a choisi d'adopter un ton très martial dans sa réponse à ce que Washington voit comme une provocation, promettant notamment «le feu et la colère» au régime de Kim Jong-un en faisant allusion à la puissance de l'arsenal nucléaire américain.

    Lire aussi:

    Pékin voit rouge suite au lancement de l’enquête commerciale US
    Moscou et Pékin main dans la main pour régler la crise en péninsule coréenne?
    Pékin se dit prêt à riposter aux restrictions commerciales de Washington
    Pékin prône le plan russo-chinois sur la Corée du Nord
    Pékin suspend les importations nord-coréennes de fer, minerais et fruits de mer
    Tags:
    pressions, crise, commerce, économie, Corée du Nord, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik