Economie
URL courte
2280
S'abonner

La Nouvelle banque de développement des BRICS débloquera plus d'un milliard de dollars pour financer plusieurs projets de ses pays membres. L'un des prêts sera accordé à la Russie pour le développement de son système judiciaire.

Le conseil d'administration de la Nouvelle banque de développement (NBD) du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) a approuvé le financement de quatre nouveaux projets pour un montant total de 1,4 milliard de dollars (environ 1,17 milliard d'euros). L'un de ces quatre prêts, de 460 millions de dollars (plus de 380 millions d'euros), sera alloué à la Russie pour le développement de son système judiciaire.

«Dans le cadre du projet, la NBD débloquera à la Russie un crédit souverain de 460 millions de dollars en vue d'améliorer les infrastructures pénitentiaires et d'implanter dans le système judiciaire les technologies informatiques dans le cadre du programme fédéral de développement du système pour 2013-2020», a indiqué la NBD.

La Chine a précédemment invité au sommet des BRICS, prévu pour septembre prochain à Xiamen (sud-est de la Chine), les dirigeants de cinq nouveaux pays: la Guinée, le Mexique, la Thaïlande, le Tadjikistan et l'Égypte. 

La NBD a été mise en place par les BRICS en juillet 2014. Le siège de cette institution se trouve à Shanghai. Le montant de son capital pourra atteindre 100 milliards de dollars. L'objectif numéro un de la banque est de financer les grands projets d'infrastructures au sein du groupe des BRICS et dans des pays émergents.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Tags:
Chine, Shanghai, Nouvelle banque de développement (NDB), financement, projet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook