Economie
URL courte
15561
S'abonner

Le SSJ100 et le MS-21, dont la production en série devrait commencer en 2018, pourraient être livrés à l’Algérie. Des négociations entre les parties sont en cours.

La Russie est intéressée par des livraisons de ses avions Sukhoi Superjet 100 (SSJ100) et MS-21 en Algérie, des négociations entre les parties sont en cours, a annoncé le ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak qui copréside la commission intergouvernementale russo-algérienne.

«La Russie est sans aucun doute intéressée par la livraison en Algérie de ses avions, notamment de SSJ100 et, à l’avenir, de MS-21. Dans le cadre du groupe de travail, ces questions sont examinées», a indiqué le ministre.

En outre, dans le cadre de la commission intergouvernementale, le groupe de travail en charge des transports examine le développement de transports maritimes, de construction de navires ainsi que la sécurité des transports et le développement du réseau de transport en Algérie, a expliqué M.Novak.

  • Un MS-21
    MS-21
    © CC0 / Service de presse de PAO « Irkut »
  • Un SSJ100 de la compagnie mexicaine Interjet
    Un SSJ100 de la compagnie mexicaine Interjet
    © Flickr / SuperJet International
1 / 2
© CC0 / Service de presse de PAO « Irkut »
MS-21

Rappelons qu’outre en Russie, le moyen-courrier russe SSJ100 est exploité au Mexique, en Irlande et en Thaïlande.

Le MS-21 est un nouvel avion civil russe dont la production en série devrait débuter en 2018. À ce jour, des contrats sur la livraison de 175 appareils de ce type ont été conclus.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
Tags:
avions, pourparlers, livraisons, Irkout MC-21, SSJ-100, Alexandre Novak, Algérie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook