Economie
URL courte
26453
S'abonner

Le conseil d'administration du groupe pétrolier russe Rosneft a nommé son nouveau membre, l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, au poste de président. La perspective de nomination de M.Schröder à Rosneft avait antérieurement suscité le mécontentement de la chancelière allemande Angela Merkel et des médias mainstream de son pays.

L'ancien chancelier fédéral allemand Gerhard Schröder et le ministre russe de l'Énergie  Alexandre Novak ont été élus vendredi membres du Conseil d'administration du géant pétrolier russe Rosneft.

Le nombre de sièges au conseil d'administration de Rosneft a ainsi été porté de neuf à onze.

Les membres du conseil ont nommé Gerhard Schröder comme président.

L'ancien chancelier allemand s'est dit prêt à apporter son expérience au groupe russe.

Les médias mainstream allemands ont critiqué M.Schröder pour son intention d'accepter le poste de directeur indépendant du premier groupe pétrolier russe. La chancelière allemande Angela Merkel a elle aussi dénoncé en août la décision de l'ex-chef du gouvernement d'accepter le poste. La veille de la validation de sa candidature, l'ex-chancelier fédéral a riposté en affirmant que ceux qui le jugent «ont auparavant été sur le point» d'entraîner l'Allemagne dans la guerre en Irak et voulaient une nouvelle guerre froide contre la Russie et ce, au mépris de la volonté de la plupart des Allemands.

Répondant aux critiques parues dans les médias allemands au sujet de son élection au conseil d'administration de Rosneft, il a proposé d'imaginer la réaction de cette même presse s'il avait été retenu pour occuper le même poste, mais au sein d'une compagnie américaine, par exemple Exxon.

Parmi les membres du conseil figurent également l'assistant du Président russe, Andreï Belooussov, le directeur exécutif en chef de Rosneft Igor Setchine, le professeur au Haut Collège d'économie russe Oleg Viouguine, le directeur exécutif de Nord Stream AG Arthur Matthias Warnig et l'ancien contrôleur financier d'ExxonMobil Donald Humphreys.

Le groupe britannique BP y est représenté par Robert Dudley, PDG du groupe, et Guillermo Quintero, président de BP Energy do Bresil.

Le patron de Glencore, Ivan Glasenberg et le président de Qatar Foundation pour la recherche et le développement Faisal Al-Suwaidi représentent un autre actionnaire de Rosneft, QHG Oil Ventures (controlé par Glencore et Qatar Investment Authority).

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
pétrole, QHG Oil Ventures, Qatar Investment Authority, Qatar Foundation, Glencore, ExxonMobil, Rosneft, Guillermo Quintero, Ivan Glasenberg, Faisal Al-Suwaidi, Donald Humphreys, Arthur Matthias Warnig, Oleg Viouguine, Robert Dudley, Andreï Belooussov, Igor Setchine, Gerhard Schröder, Alexandre Novak, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook