Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Frank-Walter Steinmeier

    Ces hommes d'affaires friands d'investissements en Russie

    © Sputnik . Michael Klimentyev
    Economie
    URL courte
    3152

    Le monde des affaires allemand se dit toujours prêt à accroître sa présence en Russie, même à l'heure des restrictions politiques et, par voie de conséquence, de la réduction des échanges bilatéraux, a constaté Vladimir Poutine à l'issue d'un entretien avec son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier.

    Malgré certaines difficultés et limitations politiques, les relations entre Moscou et Berlin suivent un mouvement ascendant et le monde des affaires allemand souhaite s'ancrer plus profondément en Russie, a déclaré ce mercredi Vladimir Poutine à l'issue d'une rencontre avec le Président allemand Frank-Walter Steinmeier.

    «Le monde des affaires allemand entend développer ses activités sur le marché russe», a-t-il affirmé après un entretien avec son homologue allemand, ajoutant que la question avait été notamment débattue «à Sotchi le 12 octobre, lors d'une entrevue avec des responsables du Comité oriental de l'économie allemande et de grandes sociétés allemandes».

    Même dans le contexte de la réduction du commerce bilatéral, l'Allemagne reste l'un des principaux partenaires économiques étrangers et l'un des grands investisseurs dans l'économie russe.

    «Si en 2016, les échanges s'étaient réduits de 11%, de janvier à juillet 2017, ils se sont accrus et ce, de 25%», a indiqué le Président russe.

    Les investissements directs en Russie depuis l'Allemagne augmentent eux aussi: ils ont dépassé les 250 millions d'euros au cours du premier trimestre de l'année, soit plus que durant toute l'année 2016, où ils s'étaient établis à 190 millions d'euros.

    Vladimir Poutine a noté que plus de 5.500 entreprises à participation allemande au capital déployaient leurs activités en Russie et que leur chiffre d'affaires dépassait les 40 milliards d'euros.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Tags:
    relations bilatérales, commerce, investissements, Frank-Walter Steinmeier, Vladimir Poutine, Sotchi, Berlin, Moscou, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik