Ecoutez Radio Sputnik
    La construction du gazoduc Turkish Stream

    Le Turkish Stream permettra à la Russie d’augmenter ses exportations gazières à la Turquie

    © Photo. turkstream.info
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (93)
    1161

    Après l’annonce de la finalisation des travaux de construction du tronçon russe du gazoduc Turkish Stream, un expert dans le domaine de l’énergie évalue les perspectives et les futurs avantages de ce projet.

    Commentant la construction du nouveau gazoduc Turkish Stream, qui permettra à la Russie d’exporter son gaz vers la Turquie et ses voisins sans le faire transiter par d’autres pays, Alexandre Frolov de l’Institut de l’énergie nationale s’est réjoui de l’avancée des travaux et a auguré une prochaine augmentation des livraisons du gaz russe vers la Turquie.

    «Les rythmes de construction son excellents. La Turquie est actuellement le deuxième plus important consommateur de gaz russe en Occident, après l’Allemagne. Ils consomment plus de 27 milliards de m3 de gaz par an et ce volume devrait augmenter dans un avenir proche», a-t-il déclaré dans son commentaire à RT.

    Selon lui, la mise en place de ce gazoduc permettra au géant gazier russe Gazprom de réduire les coûts de transport du combustible bleu vers la Turquie, d’une part, et jettera les bases de l’augmentation de ses livraisons, de l’autre.

    «Après le lancement de cette pipeline, nous pourrons livrer à la Turquie quelque 31 milliards de m3 de gaz par un», a-t-il indiqué.

    Toutefois, en évoquant le début de la construction du gazoduc sur le territoire turc, il n’a pas exclu d’éventuelles pressions politiques sur Ankara de la part de certaines figures européennes ou américaines.

    Plus tôt dans la journée de samedi on a appris que le tronçon russe du gazoduc était prêt et que la construction se poursuivrait désormais sur le territoire turc.

    La Russie et la Turquie ont décidé de construire le gazoduc Turkish Stream après que la Russie a pris la décision d'abandonner le projet South Stream qui suscitait l’hostilité de l'Union européenne. Toutefois, les négociations ont été suspendues en 2015 en raison d'une crise dans les relations bilatérales entre Moscou et Ankara.

    Le gazoduc Turkish Stream doit relier la Russie à la partie européenne de la Turquie et à la frontière grecque par le fond de la mer Noire. Le tronçon sous-marin du pipeline sera long d'environ 910 km. Le coût du projet était initialement évalué à 11,4 milliards d'euros.

    La mise en service du gazoduc est prévue fin 2019.

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (93)

    Lire aussi:

    Le tronçon sous-marin du gazoduc Turkish Stream prêt à 38%
    Turkish Stream: Gazprom entame la construction du gazoduc
    Gazprom et la Turquie travailleront ensemble sur le 2e tronçon terrestre du Turkish Stream
    Tags:
    gazoduc, livraisons, gaz, Turkish Stream, Gazprom, Turquie, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik