Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Séoul impose des sanctions aux employés des banques nord-coréennes en Russie

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    Economie
    URL courte
    92171431

    La Corée du Sud a frappé de sanctions unilatérales des représentants des banques de son voisin du Nord dans trois pays, dont la Russie.

    Séoul a introduit des sanctions unilatérales visant les employés des représentations des banques nord-coréennes en Russie, en Chine et en Libye.

    Une liste comprenant les noms de 18 personnes a été publiée dans le bulletin électronique du gouvernement sud-coréen. Les mesures de rétorsion touchent notamment le représentant de la Korea United Development Bank à Moscou et celui de la Banque du commerce extérieur nord-coréen à Vladivostok (Extrême-Orient russe).

    En outre, les noms de 14 représentants des intérêts de banques nord-coréennes en Chine et deux en Libye ont été inclus dans cette liste.
    La Corée du Nord a annoncé le 3 septembre avoir mené l’essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à équiper un missile à longue portée. Le qualifiant de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile. Les militaires japonais et sud-coréens ont par la suite évalué la puissance de cette bombe à 160 kilotonnes, soit dix fois supérieure à celle larguée sur Hiroshima en 1945. Il s'agit du sixième essai nucléaire réalisé par Pyongyang depuis 2006. 

    Dans ce contexte, le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté à l’unanimité une nouvelle résolution sur la Corée du Nord, limitant considérablement le potentiel d’exportation et d’importation nord-coréen. La résolution 2375 crée le régime de sanctions le plus sévère jamais imposé par l’Onu au XXIe siècle.

    Lire aussi:

    La Russie adopte des sanctions contre la Corée du Nord
    Les USA appellent l’Onu à imposer un embargo pétrolier contre Pyongyang
    8 banques et 26 ressortissants nord-coréens sous sanctions américaines
    Tags:
    banques, sanctions, Libye, Chine, Russie, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik