Economie
URL courte
4174
S'abonner

Sur fond de vaste purge visant princes, ministres et hommes d'affaires, les prix de l’or noir enregistrent une croissance.

Le baril de pétrole Brent a atteint 62,81 dollars après l'annonce d'une vague d'arrestations pour corruption touchant les plus hauts cercles de la famille royale et des milieux d'affaires de l'Arabie saoudite.

Le brut de la Mer du Nord se négociait ce lundi à 62,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 0,63%. Le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en décembre, gagnait 0,54% à 55,95 dollars.

Onze princes, des dizaines d'anciens membres du gouvernement, quatre ministres en exercice et d'importants hommes d'affaires ont été arrêtés ce weekend à la demande d'un nouvel organe de lutte contre la corruption.

Par ailleurs, le prince Mansour ben Moqren, vice-gouverneur de la province saoudienne d'Asir, est mort dimanche dans le crash d'un hélicoptère dans le sud du royaume, près de la frontière du Yémen en guerre. D'autres responsables se trouvaient également à bord de l'appareil.

Lire aussi:

Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
baril, pétrole, WTI (light sweed crude), Brent, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook