Ecoutez Radio Sputnik
    Londres

    Brexit: un an après le référendum, quels impacts sur les Britanniques?

    © REUTERS / Peter Nicholls
    Economie
    URL courte
    13310

    La décision de la Grande-Bretagne de quitter l'Union européenne s'est répercutée négativement sur les revenus de ses habitants, selon une étude.

    Un ménage britannique perd en moyenne 400 livres sterling (448 euros) par an, la qualité de la vie s'étant notablement détériorée suite au référendum sur la sortie du pays de l'UE, selon une étude du Centre for Economic Performance (CEP).

    Selon l'étude, la décision de sortir de l'UE a négativement impacté les indices macroéconomiques, à savoir l'inflation, le taux de change de la monnaie nationale ainsi que les revenus des Britanniques.

    «Le Brexit coûtera à chaque famille 7,74 livres sterling (8,67 euros) par semaine, soit près de 400 livres sterling (448 euros) par an.»

    Parallèlement, la montée des prix à la consommation fait perdre au travailleur moyen britannique près de 448 livres sterling (502 euros) par an, selon l'étude.

    L'inflation était accompagnée d'une baisse du taux de change de la livre, qui a perdu près de 10% de sa valeur en un an après le référendum, alors que les prix à la consommation ont subi des hausses différentes dans les différentes régions du Royaume-Uni. Les habitants de Londres n'ont presque pas ressenti les effets de l'inflation, alors qu'en Écosse, au pays de Galles et surtout en Irlande du Nord les prix ont grimpé.

     

    Lire aussi:

    Un python anorexique touche une des plus grandes couvertures santé au Royaume-Uni en 2016
    Les chasseurs-bombardiers F-35 risquent de revenir cher à la Grande-Bretagne
    L'inflation russe atteint son minimum pour la période postsoviétique
    Tags:
    sortie de l'UE, Union européenne (UE), Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik