Economie
URL courte
454
S'abonner

Le bitcoin a poursuivi sa progression le jeudi matin, atteignant-pendant une courte durée-un record à plus de 15.000 dollars (12.718 euros), en dépit des interrogations entourant sa valeur réelle et des inquiétudes sur la possible formation d'une bulle. Il s'agit du troisième record constaté en 24 heures.

Le cours du bitcoin poursuivait son envolée jeudi au point de dépasser pour la première fois de son histoire le seuil des 15.000 dollars, à la faveur d'un bond de plus de 50% en une semaine.

La monnaie virtuelle, qui avait franchi le 29 novembre dernier le cap des 10.000 dollars, a reçu un nouveau coup de pouce vendredi avec la décision du régulateur américain des marchés dérivés d'autoriser les deux opérateurs CME Group et CBOE Global Markets à lancer des contrats à terme sur le bitcoin.

Cette décision, qui s'accompagne de règles de couverture plus strictes que d'habitude, ouvre également la porte à son adoption plus large, les contrats à terme allant faciliter les échanges de cette nouvelle classe d'actifs.

L'envolée du bitcoin, qui valait 1.000 dollars au début de l'année, a suscité l'intérêt des autorités de régulation à travers le monde, qui désormais le surveillent.

Certains banquiers ou économistes, dont le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, ont estimé que la cryptomonnaie devrait être interdite.

Récemment, le Président russe a constaté que les monnaies cryptographiques gagnaient en popularité à travers le monde. Pourtant, Vladimir Poutine a indiqué que les cryptomonnaies recelaient de sérieux dangers, notamment en matière de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Sommet Poutine-Biden: l’adhésion au principe de tous perdants en cas de guerre nucléaire confirmée
Tags:
bourse, Bitcoin, record, économie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook