Economie
URL courte
314
S'abonner

Alors que le cours du Bitcoin bat presque chaque jour un nouveau record sur les bourses mondiales, la capitalisation boursière de toutes les monnaies virtuelles dans le monde atteint également un nouveau sommet, dépassant les 500 milliards de dollars.

La capitalisation boursière de toutes les cryptomonnaies existantes a dépassé 500 milliards de dollars, indique le portail CoinMarketCap.

À 06h24 GMT la capitalisation boursière totale s'élevait à 510,7 milliards de dollars. La première place est traditionnellement occupée par le Bitcoin — 275,6 milliards de dollars. La capitalisation de l'Ethereum est estimée à 71,1 milliards de dollars, celle du Bitcoin Cash à 32,4 milliards de dollars, celle du Ripple à 22,5 milliards de dollars et celle du Litecoin à 16,6 milliards de dollars.

Le nouveau record a été provoqué par une augmentation sérieuse du nombre de crypto-monnaies dans le contexte des nouvelles provenant des États-Unis et de l'Asie. Mercredi, la revue asiatique Nikkei a annoncé que les banques japonaises et sud-coréennes prévoyaient de commencer à tester le système de paiement Ripple, cherchant ainsi à augmenter la vitesse de transaction et à réduire les coûts de 30%. Autre facteur de croissance: le lancement de contrats à terme sur le bitcoin à la Bourse de Chicago.

Le Bitcoin, qui a battu de nombreux records ces derniers temps, est actuellement la cryptomonnaie la plus populaire au monde. L'envolée du Bitcoin, qui valait 1.000 dollars en début d'année et plus de 15.000 dollars aujourd'hui, a suscité l'intérêt des autorités de régulation à travers le monde.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Contrôles policiers «abusifs», «violents» voire «discriminatoires», des associations montent au créneau
La Belgique prolonge à son tour le confinement de deux semaines
Tags:
cryptomonnaie, bitcoin, capitalisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook