Ecoutez Radio Sputnik
    gazoduc

    L’Italie évalue combien de temps elle pourrait survivre sans gaz russe

    © AFP 2018 ADEM ALTAN
    Economie
    URL courte
    4220

    Les gaziers italiens ont estimé combien de temps leurs stocks suffiraient après l'explosion survenue mardi dans le terminal de gaz de Baumgarten, en Autriche, tout en assurant que les consommateurs ne seraient touchés qu’«en cas d’urgence».

    Les stocks de gaz en Italie seraient épuisés au bout d'une quinzaine de jours dans l'éventualité d'une interruption de l'acheminement du gaz russe vers l'Europe, écrit le journal La Stampa.

    Selon les gaziers italiens, il n'y aurait aucune difficulté pour l'approvisionnement des consommateurs pendant cette période. Mais si l'interruption durait plus longtemps, l'Italie serait contrainte de mettre en œuvre un plan d'urgence prévoyant la distribution du gaz aux consommateurs industriels et aux centrales électriques à cycle combiné sur la base d'un rationnement.

    Néanmoins, assure-t-on, les services communaux ne seront touchés qu'«en cas d'urgence».

    L'Italie est le troisième consommateur de gaz en Europe. Les importations de ce combustible proviennent de Russie, la part du gaz russe s'élévant à 37-38%.

    Mardi, une exposition s'est produite dans l'un des principaux terminaux d'Europe centrale, à Baumgarten, en Autriche, perturbant l'approvisionnement en gaz de l'Italie, de la Slovénie et de la Hongrie. Plus tard, le transit a été repris. Un tiers du gaz russe est acheminé vers l'Europe, ce terminal servant aussi de plate-forme pour en faire le commerce. 

    Lire aussi:

    Explosion en Autriche: un service secret se prononce sur l’hypothèse d’un attentat
    La Chine souhaite importer plus de gaz russe
    Reprise du transit de gaz après l’explosion dans un terminal gazier en Autriche
    Tags:
    gazoduc, livraisons, énergie, gaz, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik