Ecoutez Radio Sputnik
    Secteur pétrolier, Syrie

    Ministre syrien du Pétrole: «Nous attendons des spécialistes russes»

    © AFP 2019 Fabio Bucciarelli
    Economie
    URL courte
    3371
    S'abonner

    Tout comme beaucoup d'autres industries syriennes, le secteur du pétrole et du gaz a été la cible des terroristes. La Syrie envisage à présent d’augmenter considérablement sa production pétrolière et gazière, a déclaré à Sputnik le ministre syrien du Pétrole et des Ressources minérales Ali Ghanem.

    Il est prévu de porter, d'ici à la fin de l'année en cours, la production journalière de pétrole à 20.000 barils et de gaz à 16 millions de m3. En 2018, ces indices devront atteindre le niveau de 70.000 barils et de 19 millions de m3 et, en 2019, il s'agirait déjà de 219.000 barils et de 24,5 millions de m3, a annoncé Ali Ghanem à Sputnik.

    «Nous attendons des spécialistes russes pour pouvoir accomplir cette tâche. Il importe tout particulièrement de former des spécialistes syriens dans le secteur pétrolier. Ils puiseront dans l'expérience des Russes qui maîtrisent les savoir-faire modernes et possèdent de larges connaissances», a précisé l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter qu'il s'agissait même de créer dans le pays des centres de recyclage professionnel avec le concours de la Russie.

    «Cela contribuera au redressement de l'industrie du pétrole en Syrie», a estimé le ministre.

    Selon M.Ghanem, une compagnie russo-syrienne sera spécialement créée à Damas pour aider les sociétés pétrolières et gazières travaillant en Syrie.

    «Cette structure va jouer un rôle important dans la mise en œuvre de bon nombre de projets d'investissement», a-t-il résumé.

    Tags:
    formation, recyclage, industrie, redressement économique, gaz, pétrole, Sputnik, Ali Ghanem, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik