Economie
URL courte
2161
S'abonner

Les premières livraisons de GNL russe vers l’Inde, réalisées en tant que tests, ont déjà eu lieu. Désormais, Delhi cherche à procéder à des importations régulières.

L'Inde se montre intéressée par l'importation de gaz naturel liquéfié (GNL) russe, et les conditions pour y procéder sont favorables, a annoncé le vice-ministre russe de l'Économie, Alexeï Grouzdev.

«Au-delà de l'intensification des livraisons de ressources minérales, soit le combustible ou le pétrole, les perspectives de commencer des livraisons de GNL sont prometteuses. D'autant que des livraisons ponctuelles réalisées en tant que tests ont déjà eu lieu», a-t-il indiqué.

Selon le responsable russe, le programme gouvernemental baptisé Make In India entraîne une demande croissante d'énergie dans ce pays.

«Ceci pose les problèmes du développement de l'infrastructure pour livrer l'énergie ainsi que l'exploitation commune des gisements», a poursuivi M.Grouzdev.
Le vice-ministre a ajouté que l'exploitation d'une mine de charbon sur la péninsule du Kamtchatka sera menée conjointement avec des partenaires indiens.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Les USA et les alliés de l'Otan entameront leur retrait d'Afghanistan le 1er mai
Tags:
gaz naturel liquéfié (GNL), Inde, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook