Ecoutez Radio Sputnik
    Bitcoin

    Les montagnes russes du Bitcoin: à quoi le crypto-univers doit-il s’attendre en 2018?

    © REUTERS / Benoit Tessier/Illustration
    Economie
    URL courte
    Ekaterina Yanson
    365

    Entre envolées et dégringolades, le Bitcoin a eu maintes occasions pour étonner l'investisseur ainsi que le simple particulier cette année. La tendance générale à sa hausse se poursuivra en 2018, explique à Sputnik Roman Tkatchouk, analyste principal de l'entreprise de trading Alpari, précisant les perspectives du cryptoavenir.

    Une fois entrées sur le marché, les cryptomonnaies font tourner les têtes, alors qu'elles sont un produit malgré tout instable et risqué, mais déjà extrêmement populaire. La plus connue des cryptodevises, le Bitcoin, est un phénomène innovant, ce qui complique la caractérisation de ses perspectives, affirme Roman Tkatchouk, analyste principal de l'entreprise vedette du Forex-trading en Russie, Alpari. Et pourtant, certains pronostics se dessinent quant au rôle du Bitcoin et de ses rivaux sur le marché l'année prochaine.

    Hausses et baisses: le Bitcoin se stabilisera-t-il?

    «Les outils d'analyse classique ne marchent pas toujours avec le Bitcoin. La tendance générale à la hausse persiste. En attestent les cotations des contrats à terme à la bourse de Chicago, le consensus du marché va aussi dans le sens de la croissance», précise-t-il dans une interview à Sputnik.

    Le passé du Bitcoin est marqué par l'instabilité: il a connu plusieurs chutes violentes, d'autant plus frappantes après ses hausses. La semaine dernière, son envolée pour atteindre 20.000 dollars a débouché sur une chute de plus de 30% le 22 décembre (pour atteindre la barre des 13.000 dollars). En un jour, cette cryptomonnaie a renforcé sa valeur, partant de 15.258 dollars jusqu'à 16.000, selon le service de change Bitstamp basé à Luxembourg, mais ce calme tiendra-t-il longtemps?

    «Un caractère hautement volatil est typique des nouveaux produits», poursuit l'analyste. «Une croissance énergique est traditionnellement suivie d'un fort recul».

    Un autre facteur contribuant aux fluctuations de la cryptodevise est que, jusqu'à récemment, le Bitcoin n'était en vente que sur les bourses digitales dont la viabilité est inférieure à celle des bourses classiques.

    Un probable impact du cryptomarché sur les devises classiques

    Bitcoin
    © REUTERS / Dado Ruvic/Illustration
    Actuellement, l'ampleur du marché des cryptomonnaies est encore modeste comparativement aux actifs traditionnels. La capitalisation du Bitcoin, par exemple, est des centaines de fois inférieure à la base monétaire des États-Unis, à la capitalisation de son marché boursier ou au PIB américain, constate M.Tkatchouk.

    Bien que la technologie blockchain (algorithme permettant de stocker et de transmettre des paiements, des contrats de façon transparente, sécurisée sans recourir à un organe central de contrôle), conçue pour le Bitcoin, intéresse également d'autres secteurs économiques, ses perspectives ne sont toutefois pas illimitées.

    «Dans l'avenir, les technologies blockchain peuvent occuper une partie du marché des systèmes de paiement, mais elles n'évincent pas totalement Visa, MasterCard et PayPal», souligne l'analyste. «Dans certains cas, le consommateur a besoin d'un régulateur et les risques de la blockchain ne sont pas encore étudiés en profondeur. Les perspectives des cryptomonnaies dépendront majoritairement de la position des régulateurs mondiaux.»

    L'influence chinoise sur le Bitcoin

    Dans le contexte de la danse trépidante du Bitcoin, une hypothèse a été avancée selon laquelle la Chine pourrait faire effondrer le cours de cette cryptomonnaie. Ce pays asiatique est-t-il vraiment en capacité de le faire?

    «La Chine est en réalité un dictateur de la mode. Elle en a été un exemple parlant lorsque le Bitcoin a été en baisse en septembre, où le régulateur chinois resserrait les boulons sur le marché des cryptomonnaies», explique l'interlocuteur de l'agence.

    Déjà à l'époque, on estimait que la Chine chercherait à enterrer le crypto-univers, après que la Banque centrale chinoise avait décidé d'interdire les bourses de cryptomonnaies et en soi la procédure ICO (Initial coin offering: méthode de levée de fonds fonctionnant via l'émission d'actifs numériques échangeables contre des cryptodevises durant la phase de démarrage d'un projet). L'annonce a fait chuter les cours de l'Ether et du Bitcoin.

    Le sort des cryptorivaux du Bitcoin

    Malgré que le Bitcoin ait tiré la couverture de la popularité à lui, chaque cryptomonnaie et technologie blockchain a ses avantages, par exemple: les transactions anonymes du Dash, les contrats intelligents de l'Ether (smart contracts, protocoles informatiques qui facilitent, vérifient et réalisent l'exécution d'un contrat).

    «La popularité de la cryptomonnaie dépend du fait de savoir si les investisseurs considèrent telle ou telle technologie blockchain comme prometteuse. Fait révélateur, le Bitcoin Cash, le Dash et le monero ont connu dernièrement une forte hausse», pointe M.Tkatchouk.

    En cela, les monnaies liées à des biens physiques tels que l'or ou le brut n'ont pas beaucoup de chances de conquérir le marché:

    «À mon avis, les cryptomonnaies adossées à des actifs commerciaux ne vont pas jouir d'une grande popularité», indique-t-il, invitant à examiner l'exemple du Bilur et du GoldMint (dépendant respectivement du pétrole et de l'or). «Si l'on mise sur une hausse du cours du brut ou de l'or, il vaut mieux le faire directement via ces actifs».

    Pour cette même raison, acheter le Bitcoin réel est mieux qu'acheter un contrat à terme, conclut M.Tkatchouk. Ce en dépit du fait que la valeur réelle de cette cryptomonnaie n'est conditionnée que par sa demande et donc si personne ne s'intéresse au Bitcoin, sa valeur tombera à zéro.

    Lire aussi:

    «Je me sens beaucoup plus tranquille en possédant des Bitcoins qu’en possédant des euros»
    Le Bitcoin, la cryptomonnaie dont les avantages sont assortis à des menaces
    Qui provoque la chute du bitcoin, main invisible du marché ou intervention d’État?
    Tags:
    perspective, blockchain, marché, cryptomonnaie, investisseurs, avenir, traders, bourse, monnaie, échange de monnaie, bitcoin, or, pronostic, investissements, valeurs, pétrole, Alpari, Chicago, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik