Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Maduro

    Au Venezuela, une cryptomonnaie voit le jour pour contrer le «blocus US»

    © Sputnik . Sergueï Gouneev
    Economie
    URL courte
    9292

    Dans une tentative de surmonter le blocus américain et favoriser le développement économique et social du pays, le Venezuela a commencé l’émission de sa propre monnaie virtuelle, le «Petro».

    Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé le lancement de l'émission de la monnaie virtuelle nationale «Petro».

    «J'ai ordonné l'émission de 100 millions de Petro [le nom est dérivé de «petroleo», pétrole en espagnol, ndlr] appuyée par toute la richesse vénézuélienne. Chaque Petro aura la valeur marchande d'un baril de pétrole vénézuélien», a déclaré M.Maduro, cité par la chaîne VTV. «La loi sur la naissance de Petro sera présentée le 14 janvier», a ajouté le chef d'État.

    Рабочий визит президента РФ В.Путина в Иран
    © Sputnik . Sergueï Gouneev
    Début décembre, le Président vénézuélien a annoncé la création d'une monnaie virtuelle basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lutter contre le «blocus financier» des États-Unis.

    Outre le pétrole — dont le Venezuela détient les réserves les plus importantes de la planète — la nouvelle monnaie virtuelle sera basée sur le gaz, les stocks d'or et de diamants, a indiqué le Président.

    Mis en difficulté par la chute des cours du pétrole, dont il tire 96% de ses devises et sanctionné par les agences de notation, le pays est contraint de restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts, alors que sa population souffre déjà de graves pénuries d'aliments et de médicaments, faute d'argent pour les importer.

    Lire aussi:

    Il filme l’atterrissage d’urgence de son avion quelques instants avant qu’il ne s’enflamme en Sibérie (vidéo)
    La canicule fait ses premiers morts en France
    Au moins deux morts après un atterrissage en urgence en Russie (vidéo)
    Tags:
    cryptomonnaie, Petro, Nicolas Maduro, Venezuela, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik