Ecoutez Radio Sputnik
    Yuan

    China Investment Corporation: USA et UE usent du protectionnisme contre la Chine

    © AFP 2018 STR
    Economie
    URL courte
    783

    Le président de China Investment Corporation s’en est pris aux États-Unis et à l’UE pour leurs mesures protectionnistes, qui empêchent les investissements chinois. Dans une interview à CNBC, il a souligné que ces investissements étaient cruciaux pour le redressement de l’économie mondiale.

    Les autorités américaines et celles des pays européens empêchent les investissements chinois en prenant des mesures protectionnistes, a déclaré Tu Guangshao, président de China Investment Corporation (CIC), l'un des principaux fonds souverains chinois, dans une interview à la chaîne de télévision CNBC.

    Interrogé au sujet de la situation politique qui semble rendre le travail de la CIC plus compliqué, le président de ce fonds d'investissement a souligné que les mesures protectionnistes des pays occidentaux visent de plus en plus souvent la Chine.

    «J'estime que CIC aura plus d'opportunités d'investissement grâce au redressement économique global. La croissance économique mondiale a besoin des investissements chinois, en particulier avec l'initiative du Président Xi [Jinping] "La ceinture, la route"», a déclaré M. Tu.

    Néanmoins, le président de CIC a admis que son organisation était confrontée à des difficultés et des obstacles.

    «A mesure que CIC et la Chine investissent plus à l'étranger, on voit le renforcement du protectionnisme dans certains pays et régions, dont les États-Unis et l'Europe. Ils prennent des mesures protectionnistes qui visent notamment la Chine», a-t-il déploré.

    Dans le même temps, Tu Guangshao ne semble pas être découragé par cette situation.

    «Si nous voulons profiter de ces opportunités, nous devons être innovateurs en ce qui concerne les investissements. C'est-à-dire que nous devons plus coopérer avec nos partenaires étrangers… pour contribuer au relâchement du protectionnisme à l'encontre de la Chine», a résumé M. Tu.

    Pendant sa campagne présidentielle, Donald Trump a qualifié la Chine d'«ennemi» ayant «détruit les industries» américaines. En décembre dernier, les États-Unis ont de nouveau refusé de reconnaître la Chine en tant qu'économie de marché, ce qui leur permettrait d'imposer des droits de douane «punitifs» sur les produits chinois afin de réduire leurs avantages concurrentiels.

    Lire aussi:

    Les USA restent sur la défensive face à la poussée du capital chinois
    Rêve américain vs rêve chinois
    La Chine cherche à entrer en Europe par la «porte Est»
    Tags:
    protectionnisme, investissements, Union européenne (UE), Xi Jinping, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik