Economie
URL courte
323
S'abonner

L’excès des stocks de produits pétroliers dans le monde sera maintenu au cours de la première moitié de l’année en cours, estime le ministre saoudien de l’Énergie, de l’Industrie et des Ressources minières, Khaled A. Al-Faleh.

Le ministre saoudien de l'Énergie, de l'Industrie et des Ressources minières, Khaled A. Al-Faleh a commenté la situation du marché du pétrole pour l'année en cours.

«Je ne pense pas que nous allons atteindre notre objectif [la réduction des stocks de pétrole jusqu'à son niveau moyen des cinq dernières années, ndlr] prochainement et c'est sûr que ce ne sera pas possible dans le premier semestre de l'année», a-t-il annoncé aux journalistes.

En novembre 2016, le mémorandum sur la baisse de production de pétrole a été signé par les pays de l'OPEP et d'autres grands producteurs comme la Russie, afin de maintenir le cours du pétrole sur fond d'un marché inondé.

Lire aussi:

Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
«On ne peut pas écarter l’obligation vaccinale d’un revers de main», lance Valérie Pécresse
Tags:
production petrolière, pétrole, OPEP, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook