Ecoutez Radio Sputnik
    Rosneft

    Rosneft: Gerhard Schröder refuse tout salaire pour son travail au conseil d'administration

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Economie
    URL courte
    5211

    Gerhard Schröder a renoncé à toucher de l'argent pour son travail au conseil d'administration du géant pétrolier russe Rosneft, a déclaré le PDG de la société, Igor Setchine.

    L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder a décidé qu'il travaillerait sur la base du bénévolat pour Rosneft, selon Igor Setchine, PDG de la société pétrolière.

    «Monsieur Schröder a accepté notre proposition de travailler au sein de Rosneft, mais a refusé toute rémunération pour ses activités au sein du conseil d'administration de la compagnie», a-t-il souligné.

    Il a fait remarquer que l'invitation de l'ancien chancelier au poste de président du conseil d'administration de Rosneft prouvait l'importance de l'Allemagne comme partenaire stratégique de la société.

    «Après l'acquisition de Ruhr Oel GmbH (ROG), les livraisons de Rosneft ont presque triplé pour atteindre les 21 millions de tonnes en 2017», a rappelé Igor Setchine.

    Il a ajouté qu'au cours des huit dernières années, la société avait livré en Allemagne 153 millions de tonnes de pétrole pour un montant total de plus de 80 milliards d'euros.

    C'est à la fin de septembre 2017 que les médias ont annoncé l'élection de Gerhard Schröder au poste de président du conseil d'administration de Rosneft.

    Lire aussi:

    Conseil d'Administration de Rosneft: les candidatures de Schröder et Novak validées
    Le revirement de la Russie et la Turquie vers l'Est, un scénario à éviter, selon Schröder
    Gerhard Schröder et Alexandre Novak élus au Conseil d'administration de Rosneft
    Tags:
    refus, salaire, travail, Rosneft, Ruhr Oel GmbH (ROG), Igor Setchine, Gerhard Schröder, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik