Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine rencontre des membres du Conseil économique de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe.

    Poutine au business français: Moscou espère la conclusion de grands contrats au SPIEF 2018

    © Sputnik . Alexeï Nikolski
    Economie
    URL courte
    10301

    Lors d'une réunion organisée ce mercredi soir avec le Conseil économique de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe, le Président russe est revenu sur le rôle des compagnies russes engagées dans différents secteurs de l'économie russe et a espéré que de nouveaux contrats commerciaux et d'investissement seraient prochainement conclus.

    Recevant ce mercredi soir des représentants des milieux d'affaires français, Vladimir Poutine a déclaré que Moscou espérait que le prochain Forum économique de Saint-Pétersbourg déboucherait sur la conclusion de nouveaux grands contrats commerciaux et d'investissement avec les entreprises françaises.

    Et de souligner que la France restait un des partenaires essentiels de la Russie en Europe et que Moscou était prêt à développer un dialogue fondé sur une base pragmatique et un pied d'égalité.

    «Nous considérons la France comme un des partenaires clés de la Russie en Europe et aspirons à développer un dialogue avec votre pays sur toutes les questions d’ordre international et bilatéral fondé sur une base pragmatique et un pied d'égalité. Bien évidemment, nous accordons une importance à la coopération économique et commerciale», a indiqué le Président aux représentants du Conseil économique de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe.

    Et de souligner qu’à l’issue des onze premiers mois de l’année 2017, les échanges commerciaux entre les deux pays avaient augmenté de 15% par rapport à l'année précédente.

    «Le montant des capitaux français investis en Russie a atteint près les 14 milliards de dollars [près de 11,3 milliards d’euros, ndlr], plus de 500 entreprises françaises sont présentes dans différents secteurs de notre économie», a dit Vladimir Poutine.

    Selon lui, c’est la coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie qui revêt une importance stratégique.

    «Des sociétés françaises ont été admises sur le marché russe des hydrocarbures, Engie envisage de participer avec [le géant gazier, ndlr] Gazprom à la construction du Nord Stream 2. Total a participé à la construction de l’usine de GNL [gaz naturel liquéfié, ndlr] sur la péninsule de Yamal. Nous saluons le souhait des entreprises de votre pays à délocaliser leurs productions en Russie et à passer des commandes à nos PME», a encore ajouté le dirigeant.

    Lire aussi:

    Réunion de Poutine et du business français: quel message a été délivré?
    Moscou et Paris: quand l’économie rattrape les relations politiques
    Les entreprises françaises sont les bienvenues dans le projet Nord Stream 2, selon Poutine
    Tags:
    PME, business, dialogue, ENGIE (ex-GDF Suez), Total, Vladimir Poutine, Iamal, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik