Ecoutez Radio Sputnik
    Turkish Stream

    Turkish Stream: l'objectif de la construction expliqué par la diplomatie russe

    © Photo. turkstream
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (58)
    2271

    Le projet de construction du gazoduc Turkish Stream, destiné à relier la Russie à l'Europe via le territoire turc, servira également à alimenter en gaz russe les pays des Balkans, selon Sergueï Lavrov.

    Le projet Turkish Stream est destiné à augmenter les possibilités d'accès des pays des Balkans au gaz russe, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    «Nous souhaitons, la Russie et la Turquie, augmenter les possibilités d'accès des pays des Balkans au gaz russe. Nous réalisons déjà d'une façon active le projet Turkish Stream. Nous le faisons ouvertement», a indiqué le chef de la diplomatie russe dans une interview accordée à l'agence serbe Beta.

    Le ministre s'est également déclaré prêt à «prendre toutes les décisions (concernant le Turkish Stream, ndlr.), selon les intérêts des pays des Balkans et de l'Union européenne».

    La Russie et la Turquie ont signé l'accord intergouvernemental sur le gazoduc Turkish Stream le 10 octobre 2016. Le texte prévoit la pose de deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de m3 de gaz sous la mer Noire. Une conduite acheminera le gaz sur le marché turc et l'autre reliera la Russie à l'Europe via la Turquie. La construction de la seconde conduite dépend de l'intérêt manifesté par l'Europe pour le gaz russe et des garanties que les autorités européennes accorderont à ce projet.

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (58)

    Lire aussi:

    Lavrov sur les enjeux des USA sur le marché énergétique européen
    Belgrade s’attend à ce que le 2e pipeline Turkish Stream traverse la Serbie
    Turkish Stream: 170 km du gazoduc déjà construits par Gazprom
    Tags:
    gaz, Sergueï Lavrov, pays balkaniques, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik