Economie
URL courte
156
S'abonner

Certains investisseurs utilisant Coinbase ont eu une mauvaise surprise: la plateforme d'échange de cryptomonnaies la plus populaire du monde a été forcée de transférer à l'administration fiscale américaine les données de certains de ses clients.

L'une des plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies, Coinbase, aurait transféré à l'administration fiscale américaine les données de 13.000 de ses utilisateurs, rapporte Cointelegraph.

La compagnie a déjà envoyé à ses clients un avertissement à ce sujet le 23 février.

Cette mesure est provoquée par le fait que les autorités américaines soupçonnent certains utilisateurs de ne pas avoir payé d'impôts sur les transactions de cryptomonnaie d'un montant de 20.000 dollars. Il est à noter que l'administration fiscale demandait initialement d'obtenir l'accès aux données de 500.000 utilisateurs. Cependant, en novembre 2017, le tribunal californien a ordonné à Coinbase de transférer les données fiscales de moins de 15.000 utilisateurs.

Coinbase a averti que l'administration fiscale américaine recevrait des informations sur le nom de l'utilisateur, sa date de naissance, son adresse, son numéro de contribuable individuel, ainsi que l'histoire des transactions sur le site pour les années 2013-2015.

Dans le cas où certains clients «ont des questions», ils sont invités à s'adresser à des avocats pour obtenir de l'aide, indique la compagnie.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Bruno Retailleau accuse Macron d’avoir «confondu l’autorité et le narcissisme»
L’ex-Monsieur Brexit inquiet d’une sortie française de l’UE
Tags:
impôt, cryptomonnaie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook