Economie
URL courte
15442
S'abonner

Un demi-millier de personnes parmi les plus fortunées du monde, surtout les milliardaires américains, ont perdu 128 milliards de dollars en une journée après une annonce faite par Donald Trump.

Les principaux indices boursiers des États-Unis ont plongé jeudi après que le Président Trump a annoncé vouloir imposer des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium aux États-Unis.

La chute des indices a laissé des traces sur les comptes en banques des quelque 500 personnes les plus riches du monde qui ont perdu 128 milliards de dollars en l’espace d’une journée. Parmi les riches pénalisés par l’annonce de M.Trump figurent entre autres des milliardaires américains qui ont désormais 55 milliards de dollars cumulés de moins.

La fortune de Warren Buffett, PDG de la société d'investissement Berckshire Hathaway, a diminué de 3,74 milliards de dollars et celle du fondateur du réseau social Facebook Mark Zuckerberg de 3,72 milliards de dollars, d'après l'agence Bloomberg.

De leur côté, les patrons du groupe Alphabet (Google) Larry Page (CEO) et Sergey Brin (président) ont perdu respectivement 3,1 et 3 milliards de dollars.

Le fondateur de la marque Zara, Amancio Ortega, est aussi victime de la chute des indices. Sa fortune a fondu de 2,5 milliards de dollars en 24 heures.

Le Président américain a annoncé son intention de taxer à partir de la semaine prochaine les importations d’acier et d’aluminium, à hauteur respectivement de 25% et de 10%, au nom de la sécurité nationale le 1er mars, lors d’une rencontre avec les aciéristes américains. Les actions des groupes métallurgiques américains ont immédiatement grimpé sur les marchés.

Lire aussi:

«D'où ça sort que 20% décident du sort de 80%?»: l’exaspération contre les «antivax» monte d’un cran
Le refus de la France de reconnaître le Spoutnik V considéré comme politique par la Russie
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, Philippe Juvin, dans la course à la présidentielle
Tags:
Sergueï Brin, fortunes, aluminium, fortune, acier, importations, taxes, Amancio Ortega, Larry Page, Mark Zuckerberg, Warren Buffett, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook