Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Nouveau pas de Donald Trump sur le sentier d’une guerre commerciale avec l’Europe

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    Economie
    URL courte
    331716

    Le Président américain s’est dit mécontent des barrières commerciales imposées aux sociétés américaines en Europe. Il a menacé de taxer les voitures européennes importées aux États-Unis.

    Les États-Unis introduiront des taxes sur les importations de voitures européennes, si l’UE continue d’augmenter les droits de douane et d’instaurer des barrières pour les sociétés américaines implantées en Europe, a déclaré samedi le Président américain Donald Trump.

    «Si l’Union européenne entend augmenter davantage ses droits de douane déjà importants et instaurer des barrières pour les entreprises américaines qui travaillent en Europe, nous adopterons une taxe sur leurs voitures qui arrivent librement aux États-Unis. Les Européens rendent impossible la vente de nos voitures et d’autres produits en Europe. C’est un déséquilibre commercial énorme», a indiqué M.Trump sur Twitter.

    En décembre dernier, M.Trump a signé une loi sur la réforme fiscale qui prévoit notamment de baisser le taux d'imposition fédérale sur les sociétés (IS) de 35% à 21%. L'objectif de la réforme est de ramener les investissements dans l'économie américaine. Les investissements ont été jusque-là limités en raison de l’impôt élevé sur les sociétés qui préféraient investir sur des marchés étrangers plus compétitifs. Fin février, M.Trump a déclaré que les États-Unis introduiraient prochainement des taxes à l’importation d’acier (25%) et d’aluminium (10%).

    La Commission européenne a déploré cette décision de Washington et s’est dit prête à réagir. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a annoncé vendredi soir à Hambourg que l’UE prendrait des contre-mesures mesures concernant les droits d’importation de produits américains, notamment des Harley-Davidson, du bourbon et des jeans Levi’s.

    «Je regrette son choix […], mais l’Europe doit se défendre et elle va se défendre», a notamment noté M.Juncker cité par les médias.

    Lire aussi:

    L'UE aurait approuvé l'imposition de droits de douane sur des produits US
    Trump met à exécution sa menace de taxer l’aluminium et l’acier importés aux USA
    Protectionnisme américain: Juncker détaille son plan de riposte
    Tags:
    guerre commerciale, droits de douane, taxes, automobile, importations, Commission européenne, Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Donald Trump, États-Unis, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik