Ecoutez Radio Sputnik
    Gazprom

    La Chine souhaite importer plus de gaz russe

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    Economie
    URL courte
    9230

    Face à une pénurie de gaz, la Chine table sur les importations et compte intensifier les livraisons en provenance des pays voisins.

    La Chine envisage de palier à la pénurie de gaz qui la touche en augmentant ses importations, y compris de Russie, a déclaré devant les journalistes le président de la Commission nationale pour le développement et la réforme, He Lefeng.

    «Nous comptons augmenter les importations de gaz en provenance des pays producteurs voisins, et cela concerne notamment la Russie, les pays d'Asie centrale et de la région Asie-Pacifique», a indiqué le fonctionnaire.

    Selon lui, la population du pays a reçu 237 milliards de mètres cube de gaz en 2017, soit 14% de plus qu'en 2016.

    La «Force de Sibérie», gazoduc encore en construction censé acheminer le gaz russe de la Sibérie de l'Est vers la Chine, reste un projet clé de la coopération énergétique entre Moscou et la Pékin. D'après des données datant de début novembre, 1.120 kilomètres de tube ont été déjà posés.

    Fin décembre, le géant russe Gazprom et la CNPC (China National Petroleum Corporation) ont annoncé leur intention de construire un autre gazoduc, cette fois-ci reliant l'Extrême-Orient russe à la Chine.

    L'acheminement du gaz en Chine est un élément essentiel de la stratégie russe pour diversifier ses exportations de gaz. La Chine est censée devenir le plus grand consommateur de gaz dans les années à venir, dépassant les États-Unis. Ce pays en développement mise sur le gaz afin de réduire sa consommation de charbon et diminuer ses émissions de gaz à effet de serre. En 2016, environ la moitié des importations chinoises de gaz était du gaz liquéfié, l'Australie étant son principal fournisseur.

    Le gaz russe est susceptible de changer la situation sur le marché énergétique chinois.

    Lire aussi:

    L'un des gazoducs les plus longs du monde reliant la Russie à la Chine est presque terminé
    Gaz russe: quels avantages pour l’Europe?
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Tags:
    importations, gaz, Gazprom, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik