Economie
URL courte
12442
S'abonner

Bien qu’environ 64% des réserves de change dans le monde soient actuellement libellées en dollars, les conditions d'achat de l'euro semblent avoir commencé à s'améliorer.

Les plus grandes banques centrales du monde envisagent de réduire leurs réserves en dollars et de se tourner vers l'euro à la lumière du protectionnisme américain croissant, selon Bloomberg.

«Avec la montée du protectionnisme américain, un certain nombre de stratèges de Wall Street affirment que les arguments en faveur de l'euro ont rarement été meilleurs», relate l'agence de presse.

Jens Nordvig, stratège des devises de Wall Street, a affirmé que 500.000.000.000 dollars pourrait être converti en euros au cours des deux prochaines années, ce qui équivaut à une augmentation de 25% de la réserve d'euros.

Le dollar américain représente la part du lion dans les réserves internationales, à hauteur de 11,3 millions de millions de dollars, et même une légère évolution liée à la diversification et à la protection contre la politique commerciale de Trump «pourrait avoir des conséquences significatives», souligne Bloomberg.

 

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
«Homme blanc de droite», «gros cumulard»: une élue LFI n’apprécie pas la nomination de Castex et le fait savoir
Tags:
euro, dollar US
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook