Ecoutez Radio Sputnik
    Elon Musk

    La pyramide Tesla commence-t-elle à s’écrouler?

    © AP Photo / Ringo H.W. Chiu
    Economie
    URL courte
    18542

    Tesla serait-elle au bord de la faillite? Considérant la dégradation de la note de ce constructeur automobile et les divergences entre les prévisions de son patron, Elon Musk, et les capacités réelles de l’entreprise, certains analystes augurent un tel scénario.

    Après que l’agence Moody’s a abaissé mardi la note de solvabilité de Tesla de B2 à B3 avec une perspective négative, le cours des actions du constructeur de véhicules électriques a reculé de plus de 8%. La pyramide Tesla commence à s’écrouler, constate le média Vestifinace

    Moody’s estime que Tesla ne pourra pas mener à bien ses projets de fabrication du Model 3 et qu’à l’avenir la note pourrait baisser d’avantage. 

    Cela remet en cause la viabilité financière du constructeur. Qui plus est, certains experts prédisent d’ores et déjà la faillite prochaine de Tesla. Une telle issue est considérée comme inévitable par Vilas Capital Management, précise la source. 

    Selon les évaluations de ce fonds d’investissement, d’ici à six mois Tesla aura besoin d’environ 8 milliards de dollars (6,45 milliards d’euros), notamment pour combler ses pertes, ses dépenses en capital, ses dettes et pour faire l’apport de fonds de roulement. Or, pour y parvenir le constructeur a besoin soit d’investisseurs, soit d’accès au marché de la dette. Compte tenu du rendement actuel et de ses notes de solvabilité, il sera extrêmement difficile de le faire.

    En outre, les investisseurs sont attentifs au fait que les actionnaires ont voté une rémunération record pour le patron de Tesla Elon Musk — 5 milliards de dollars par an (4 milliards d’euros environ). Il est donc mieux payé que tous les patrons du S&P 500 réunis. 

    Or, souligne la source, ce à quoi nous assistons actuellement est plutôt la conséquence des événements qui ont eu lieu précédemment. Tout d’abord, la baisse de la note de Tesla était prévisible. Puis, les investisseurs et les spéculateurs ont depuis longtemps pris une position courte sur les obligations de la compagnie. 

    Le média rappelle que Tesla coûte deux fois plus que Ford et pourtant ce dernier a vendu  au cours de l'année dernière 6 millions d’automobiles et réalisé un bénéfice de 7,6 milliards dollars (6,17 milliards d’euros).  De son côté, Tesla n’a produit que 100.000 véhicules, enregistrant une perte de de 2 milliards de dollars (1,62 milliard d’euros).

    Et si Ford dispose de 12 milliards de dollars de liquidités, il fort probable que Tesla reste sans d’ici à trois mois, est-il précisé. 

    D’ailleurs, selon les évaluations du patron du fonds d’investissement Oppenheimer, «il ne faut pas le [Elon Musk, ndrl] croire sur la parole», ses prévisions en matière de la production de véhicules ne coïncidant régulièrement pas avec les capacités réelles de l'entreprise. 

    Lire aussi:

    C’est fini les poissons d’avril: la banqueroute de Tesla plus rapide que prévu
    On sait désormais combien le constructeur automobile Tesla perd chaque minute
    Le constructeur Tesla est-il coupable de mensonge à grande échelle?
    Tags:
    faillite, investissements, automobile, actions, Tesla Motors, Moody's, Elon Musk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik