Ecoutez Radio Sputnik
    Lingots d'or

    D’ici 2030, ils détiendront les deux tiers des richesses du monde

    CC0 / pixabay/PublicDomainPictures
    Economie
    URL courte
    9268

    La concentration des biens mondiaux entre les mains des riches risque de déboucher sur l’augmentation de la méfiance et de la haine au sein des autres couches de la population de la planète.

    Pas moins de 64% des biens mondiaux seront concentrés entre les mains de 1% de la population vers 2030, écrit le journal The Guardian, se référant à une étude réalisée par des experts de la bibliothèque de la Chambre des communes du Royaume-Uni.

    Comme ils le précisent, la tendance à la concentration des biens matériels entre les mains d’un cercle réduit de personnes s’observe depuis la crise financière de 2008. En moyenne, affirme The Guardian, la part de l’ensemble des biens mondiaux du 1% des plus riches augmente de six points par an. Sur la même période, la richesse des 99% restants de la population mondiale n'a augmenté que de trois points.

    Le journal souligne que si la situation perdure et que ces pronostics s’avèrent corrects, d’ici 2030 les personnes les plus riches de la planète se partageront quelque 305.000 milliards de dollars (près de 248.000 milliards d’euros). Actuellement, leur patrimoine commun est évalué à 140.000 milliards de dollars (près de 114.000 milliards d’euros).

    Les experts expliquent la hausse du patrimoine des riches par une répartition inégale des revenus, une plus grande part de l'épargne parmi les couches financièrement aisées de la population et l'accumulation d'actifs. En outre, joue le fait que les riches investissent activement dans les titres et les actifs financiers, ce qui leur apporte des revenus disproportionnés.

    Les analystes préviennent que ces rythmes de répartition des biens mondiaux au profit des riches risquent de conduire à une hausse de la méfiance et de la haine au sein des autres couches de la population au cours de la décennie à venir.

    Lire aussi:

    Inégalités: comment l'écart riches/pauvres s'est creusé ces dernières années
    La classe moyenne pourrait disparaître d’ici 2050, selon des économistes
    Les scandales Trump font perdre 35 Mds USD en un jour aux 500 plus grosses fortunes
    Tags:
    biens, économie, richesse, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik