Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Xi Jinping

    Guerre commerciale entre la Chine et les USA: on n’en est pas là, du moins pas encore

    © AP Photo / Files
    Economie
    URL courte
    460

    Dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, ces deux pays en sont encore au stade des sommations. Ce ne sont pour le moment que des menaces en l’air. Nikita Maslennikov, de l'Institut russe du développement contemporain, a commenté la situation pour Sputnik.

    Les décisions de Washington et de Pékin de surtaxer de gros lots de marchandises, c'est plutôt une invitation, voire une contrainte, pour des négociations, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik Nikita Maslennikov, ajoutant que les Américains prendront leur décision dans un mois et que les Chinois n'ont même pas fixé de calendrier.

    «Le bon sens finira par triompher tôt ou tard», a espéré l'interlocuteur de l'agence, relevant que tous se rendaient parfaitement compte que la guerre commerciale n'aurait pas de gagnants, et que tout le monde allait y perdre.

    Selon ce dernier, il est possible de désamorcer la crise et ce d'autant plus qu'on comprend de mieux en mieux quel sera le prix des conséquences en cas d'échec.

    «Si on n'arrive pas à s'entendre et qu'une guerre commerciale d'envergure éclate entre la Chine et les États-Unis, les conséquences en seront très graves pour le cercle le plus large des participants aux échanges économiques internationaux, tant pour les hommes d'affaires que pour les décideurs politiques», a prévenu M.Maslennikov.

    Et d'indiquer que dans cette guerre, tous seraient perdants aussi bien les États-Unis et la Chine que leurs partenaires en Asie et ailleurs.

    «À présent, la moyenne des barrières douanières dans le commerce mondial est de 2,7%, mais en cas de guerre commerciale entre Washington et Pékin, cet indice pourrait dépasser 10%. Comme résultat, le volume du commerce mondial chutera de plus de 2.700 milliards de dollars, ce qui risque de plonger l'économie mondiale dans un état proche de la récession», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Washington a publié mardi une liste d'importations chinoises, d'une valeur globale d'environ 50 milliards de dollars, qui seront visées par une nouvelle taxe de 25%. Deux jours plus tard, Donald Trump a ordonné au ministère du Commerce de son pays d'examiner la possibilité d'imposer 100 milliards de dollars de nouveaux droits de douane sur les importations chinoises.

    Quoi qu'il en soit, ces mesures protectionnistes réellement capables d'irriter Pékin ne sont pas encore adoptées par les États-Unis. De son côté, la Chine ne souhaite pas non plus une guerre commerciale. Le Président chinois Xi Jinping a renforcé son pouvoir mais il a besoin d'une croissance économique dans son pays.

    Lire aussi:

    Pékin et Washington n'ont pas réussi à s'entendre pour arrêter la guerre commerciale
    La guerre commerciale pourrait provoquer une récession aux USA en 2019
    Guerre commerciale: la Chine pose un ultimatum aux USA
    Tags:
    croissance, importations, droits de douane, barrière, guerre commerciale, Sputnik, Institut du développement contemporain (Russie), Nikita Maslennikov, Donald Trump, Xi Jinping, Washington, Pékin, Asie, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik