Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump penserait à rejoindre le TPP qu’il a rejeté il y a un an. Pourquoi?

    © Sputnik . Sergej Guneew
    Economie
    URL courte
    6123

    Après avoir retiré les États-Unis du Partenariat transpacifique (TPP) dès son entrée en poste, le Président américain se proposerait de le rejoindre. Est-ce la menace d’une guerre commerciale avec la Chine qui fait fléchir Donald Trump? Sputnik en a demandé l’avis à Can Van Luc, de la Banque d'investissement et de développement du Vietnam (BIDV).

    Sur son compte Twitter, Donald Trump a souligné que les États-Unis pourraient bien revenir au Partenariat transpacifique (TPP), mais à des conditions qui soient plus avantageuses pour eux, a rappelé à Sputnik Can Van Luc, principal conseiller du Conseil des directeurs de la BIDV.

    «Cela veut dire que les Américains veulent renégocier cet accord de libre-échange, alors que les autres pays membres du TPP viennent de décider d'instituer le Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP). Cela nous incite à remettre en doute les conséquences de la politique du Président Trump et le sérieux de ses déclarations», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'expliquer que le Président américain changeait souvent d'intentions.

    «Quoi qu'il en soit, nous aurions salué une telle démarche, les États-Unis étant un partenaire très important dans le monde en général et au sein du PTPGP en particulier. S'ils reviennent, 40% du PIB mondial et 30% du commerce mondial reviendront aux 12 pays du PTPGP par rapport à quelque 10 à 13% actuels», a relevé l'expert.

    Quant aux motifs exacts du retour éventuel des Américains, Can Van Luc s'est dit mal placé pour en juger, mais a supposé que les États-Unis songeraient à rejoindre le Partenariat transpacifique pour obtenir à présent et à l'avenir des avantages dans une guerre commerciale contre la Chine.

    «Cela pourrait effectivement servir à formuler des conditions supplémentaires pour assurer aux États-Unis des avantages dans une guère commerciales avec la Chine à présent et dans l'avenir», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Les observateurs supposent que ce sont les élections de mi-mandat aux États-Unis, prévues en novembre, et la guerre commerciale avec la Chine qui sont ces deux éléments majeurs qui poussent à présent les États-Unis vers des partenariats. Qui plus est, le Partenariat transpacifique, qui exclut la Chine, a toujours été perçu comme un accord permettant aux États-Unis de faire contrepoids au géant asiatique dans plusieurs marchés importants, comme celui du Japon. Cette logique géostratégique du TPP de faire concurrence à la Chine demeure très forte et plusieurs membres du Parti républicain y croient fortement.

    Lire aussi:

    Otan: Trump déclare la guerre aux mauvais payeurs
    Qui remplacera les USA comme leader mondial?
    Le Japon, l’Inde et l’UE, partenaires potentiels de la Chine face au diktat commercial US
    Tags:
    États-Unis, conditions, avantages, guerre commerciale, commerce, PIB, Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), Traité de partenariat transpacifique (TPP), Sputnik, Banque d'investissement et de développement du Vietnam (BIDV), Can Van Luc, Donald Trump, Japon, Vietnam, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik