Economie
URL courte
597
S'abonner

Sur fond de tensions géopolitiques, le baril de Brent a passé jeudi le seuil des 75 dollars, pour la première fois depuis le 26 novembre 2014.

Selon les données des marchés à 21h23 (heure de Paris), le prix du baril de Brent a progressé de 1,34%, atteignant 75,04 dollars le baril. Pour sa part, le prix du WTI avait augmenté de 0,83%, à 68,97 dollars le baril.

Les prix de l'or noir ont connu un essor sur fond de tensions géopolitiques au Proche-Orient.

«La crainte du risque géopolitique et la probabilité que les livraisons de pétrole puissent baisser cette semaine ont ramené le marché vers la croissance», estime Philip Flynn, analyste principal chez Price Futures Group.

Selon les rapports des médias, le chef de l'administration du Yémen du nord, Saleh Ali al-Sammad, a été tué mardi dans un raid aérien saoudien. Plus tôt ce mois-ci, Saleh Ali al-Sammad avait promis une «année balistique» pour l'Arabie saoudite. Il avait alors déclaré que des roquettes seraient lancées tous les jours et que l'Arabie saoudite n'échapperait pas aux Houthis, malgré les nombreux systèmes anti-missiles installés.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Tags:
pétrole, WTI (light sweed crude), Brent, Proche-Orient, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook