Economie
URL courte
5722010
S'abonner

La société conjointe sino-russe pour la construction d’avions a annoncé avoir entamé une nouvelle étape de la création de son avion de ligne dernier cri. Cet appareil est censé évincer les doyens de cette industrie.

La Commercial Aircraft Corporation of China (Comac) a entamé les travaux afin de mettre au point la configuration du fuselage et de l'empennage de l'avion de ligne biréacteurs CR929, un projet conjoint sino-russe, a annoncé la société chinoise dans son communiqué.

Le 27 avril, une réunion avec des fournisseurs potentiels a eu lieu à Shanghai avec la participation de Guo Bozhi, directeur général de la China-Russia Commercial Aircraft International Corporation (CRAIC), une coentreprise de la Comac et la Compagnie aéronautique unifiée russe. La partie chinoise est chargée de la mise au point du fuselage et de l'empennage de l'avion.

M. Guo a exprimé son espoir que ses fournisseurs, parmi lesquels l'on retrouve des sociétés chinoises et étrangères, s'intégreraient dans l'équipe du CR929 et contribueraient à la construction de cet avion avec leurs technologies et leurs meilleures pratiques.

La Russie et la Chine entendent achever la réalisation de ce projet d'ici 2025 à 2027. Il s'agit d'un avion de ligne capable de transporter 250 à 300 passagers qui entrera en concurrence avec ceux fabriqués par d'autres constructeurs aéronautiques mondialement renommés dont Airbus et Boeing. Pour l'heure, le coût du projet est estimé de 13 à 20 milliards de dollars.

Lire aussi:

Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Tags:
avion, Compagnie aéronautique unifiée (UAC), Commercial Aircraft Corp. of China (COMAC), Airbus Group, Boeing, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook