Economie
URL courte
Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF) (36)
14440
S'abonner

Le Président russe a indiqué les principales menaces que l'économie mondiale affrontait aujourd'hui et a donné les recettes qui pourraient l'aider à surmonter la crise.

La situation actuelle dans le monde met à l'épreuve les relations internationales dans leurs aspects essentiels dont l'économie, la politique et le commerce, a souligné le Président russe lors de la session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

«Le système de coopération multilatérale, qui a été construit pendant des décennies, au lieu d'évoluer naturellement, s'effondre, et assez grossièrement. La violation des règles devient un règle à part entière», a souligné le Président.

Vladimir Poutine a également noté que malgré les déclarations sur la solidarité et les accords conclus précédemment, la spirale des sanctions se propageait et touchait de nouveaux pays.

«Une sortie de l'une des parties contractantes du cadre juridique et une violation des accords impliquent toujours des risques et des pertes. C'est un axiome du monde des affaires. Mais à l'échelle mondiale, un tel comportement — surtout s'il s'agit des centres de pouvoirs — pourrait entraîner des conséquences plus que négatives et destructives. Encore plus maintenant, alors que le mépris des normes existantes et la perte de confiance mutuelle pourraient coïncider avec l'imprévisibilité et la turbulence de changements colossaux. Cette conjonction de facteurs peut conduire à une crise systématique que le monde n'a jamais rencontré», a déclaré M.Poutine.

Pour faire face à ces menaces, le monde a besoin d'une économie de confiance, d'une paix commerciale à long terme et non d'une trêve temporaire.

«Je suis convaincu que la vie elle-même indique que le rôle de la confiance en tant que facteur de développement va augmenter», a-t-il ajouté.

Selon le Président, le commerce mondial a besoin d'un mécanisme légitime qui permettra de se débarrasser des normes archaïques, mais de préserver le meilleur.

«Bien sûr, le monde change, ensemble nous devons développer et mettre en œuvre un mécanisme légitime dans le cadre duquel la communauté mondiale pourra se débarrasser de normes archaïques, parfois inefficaces, tout en préservant les meilleures et en créant de nouveaux outils répondant aux exigences de l'époque», a-t-il conclu.

En outre, le Président a souligné que la Russie défendait la liberté de commerce et d'intégration économique, ainsi qu'un dialogue de partenariat constructif. Il a appelé les États-Unis, l'Europe, l'Asie et les autres régions du monde à s'unir pour un développement durable.

Dossier:
Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF) (36)

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Tags:
Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2018, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook